jeudi 24 mai 2018
Flash Infos

Courtage en assurances : Croissance soutenue et bonnes perspectives pour Afma

Farid Bensaïd, PDG du Groupe Afma (Ph : Soufiane Benkhadra)

Le Groupe Afma, spécialiste du courtage en assurances, a présenté, lundi 23 avril 2018, ses résultats financiers de l’année 2017, lors d’une conférence de presse au siège de la Bourse de Casablanca. La société a réalisé un chiffre d’affaires global de 183 MDH. 

Dans une allocution introductive, le Président-Directeur Général d’Afma, Farid Bensaïd, a souligné que la société a enregistré de bonnes performances l’année dernière, avec un chiffre d’affaires global de plus de 183 MDH à fin 2017. S’agissant des perspectives pour les années à venir, Bensaïd a affirmé que les perspectives du groupe sont bonnes, vu la croissance du marché des assurances au Maroc. «Nous sommes optimistes quant aux perspectives. Néanmoins, il y a toujours du chemin à faire, compte tenu du taux de pénétration sur tout le continent africain», a-t-il affirmé.  

Un taux de rendement supérieur au marché

Concernant la valeur du groupe en Bourse, le PDG de l’entreprise a précisé: «Nous sommes encore plus optimistes qu’on ne l’était avant. La valeur de notre groupe reste parmi les plus attractives du marché», s’est-il félicité. Et le patron d’Afma d’ajouter: «Aujourd’hui, les fondamentaux techniques et financiers solides, conjugués à l’engouement du marché pour la valeur, favorisent la croissance soutenue d’Afma». En effet, le courtier en assurances génère un rendement de dividende de 5,6% (calculé par rapport au cours au 30 mars 2018), supérieur à la moyenne du marché qui s’élève à 4%. Dans ce sens, le PDG d’Afma a indiqué que l’entreprise compte conserver sa politique «attrayante et pérenne de distribution de dividendes».  Pour conclure, le PDG d’Afma a rappelé que l’introduction du groupe en Bourse s’est effectuée en 2015, une année où le marché Casablancais était, selon lui, moins attractif qu’aujourd’hui.   

Pour sa part, le Directeur Général délégué du groupe a affirmé que «le marché des assurances au Maroc se porte bien» et qu’«il continuera sur cette tendance, étant donné qu’il y a des assurances obligatoires qui seront bientôt adoptées».

En ce qui concerne la répartition des primes, les deux responsables d’Afma ont relevé la poursuite de la domination des Accidents corporels avec 43%, suivis des assurances Vie et Capitalisation (13%) et des Accidents de travail (13%). Sur une longue période, Afma a multiplié par 5, à 1,7 MDH, les primes nettes émises entre 2005 et 2017, soit un taux de croissance annuelle moyen de 14%, ont-ils fait savoir.

Courtier en assurances, Afma accompagne depuis plus de 60 ans ses clients, entreprises et particuliers, dans la gestion de leurs risques. Partenaire de courtiers de renommée internationale, le spécialiste du courtage se positionne, aujourd’hui, en acteur majeur du marché des assurances marocain.

Mohcine Lourhzal

En Chiffres

AFMA, c’est:

– Plus de 220 collaborateurs

– 7 filiales à Agadir, Casablanca, Fès, Marrakech, Oujda, Rabat et Tanger.

CA sectoriel en hausse

Selon les chiffres provisoires, les primes d’Afma émises en 2017 se sont établies à 39,03 MMDH, contre 35,1MMDH en 2016, soit une hausse de 11,2%. Le marché a été dopé par l’assurance Vie et Capitalisation qui a enregistré une forte croissance de 19,1%. La branche Non-Vie a, quant à elle, connu une hausse de 5,7% du volume des primes émises.

Voir aussi

CMC : 1ère réunion du Comité du marché des capitaux

La toute première réunion du Comité du marché des capitaux (CMC) s’est tenue à Rabat, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.