jeudi 22 août 2019

Journée Mondiale de l’Eau : Lydec pour une meilleure gestion des ressources hydriques

Lydec veille en permanence à la modernisation de ses infrastructures pour répondre aux exigences des consommateurs

Le Maroc, à l’instar de tous les pays du monde, a célébré, le 22 mars 2019, la Journée Mondiale de l’Eau. A cette occasion, Lydec a organisé une conférence de presse au siège de la société. Le délégataire des services d’eau et d’électricité dans la métropole a détaillé les efforts fournis quotidiennement pour rendre l’eau accessible à tous.

Lors de cette conférence, Abdellah Talib, Directeur du Développement Durable, de la Communication et de l’Innovation à Lydec, a annoncé que la société table sur un volume moyen journalier distribué de 753.000 m³ d’eau potable en 2030 et ce, dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par l’ONU. Ce volume moyen journalier représente, comme expliqué par les responsables de la société, «un nouveau  défi, après le record de distribution journalière de 654.757 m³ atteint le 22 août 2018».

Garantir l’accès de tous à l’eau

La finalité de cette stratégie consiste à garantir, d’ici 2030, l’accès de  tous à l’eau et une meilleure gestion durable des ressources hydriques dont dispose le Maroc, a expliqué A. Talib lors de ce point de presse. Dans cet esprit, a-t-il indiqué, Lydec a investi plus de 5,4 MMDH entre 1997 et 2018. Cet investissement a servi à la réalisation d’ouvrages importants dans le domaine de la distribution de l’or bleu. Parmi ces grosses installations hydriques, figure la mise en place de réservoirs, outre le raccordement, le renforcement et le renouvellement du réseau d’eau potable dans le Grand Casablanca.

D’après les données dévoilées par Lydec, près de 200 millions de mètres cubes d’eau potable ont été acheminés, en 2018, au profit de 1,2 million de clients, à travers 6.500 km de canalisations et 234.000 branchements. Au niveau des infrastructures, Lydec a mis en place 36 réservoirs et châteaux d’eau, avec une autonomie de plus de 29 heures, en plus de la construction de 19 stations de pompage, 22 surpresseurs et 104 régulateurs de pression, a-t-il précisé. S’agissant de la consommation journalière des Casablancais en eau potable, elle a atteint 547.428 m³, rien qu’en 2018, selon Abdellah Talib. Celui-ci a noté que dans le cadre de la préservation des ressources en eau, le taux de rendement du réseau s’est situé à 77,33% au titre de la même année.

51 millions de m³ d’eau économisés en 2018

Lydec, branche eau, ne se charge pas uniquement de la distribution. Elle intervient également dans la détection et la réparation des fuites dues à diverses raisons. Sur ce point, le Directeur du Développement Durable, de la Communication et de l’Innovation à Lydec a expliqué que, grâce à des technologies nouvelles de détection et la réparation de ces incidents, elle a pu économiser l’équivalent de 51 millions de m³ d’eau en 2018, soit le volume annuel en eau nécessaire à plus d’un million d’habitants.

En parallèle, l’opérateur renouvelle annuellement 30 km de conduites et plus de 5.000 branchements isolés. Enfin, en vue d’assurer la qualité de l’eau potable, conformément aux normes sanitaires marocaines NM 03.7.001 en vigueur, la société a réalisé, au titre de l’année 2018, quelque 96.500 analyses bactériologiques et physico-chimiques, les exigences légales marocaines étant fixées à 58.700 analyses par an et le taux de conformité globale s’établi à 99,97%. Ce nombre d’analyses exprime un effort analytique, plus de 1,5 fois supérieur aux exigences de la norme. Par ailleurs, Lydec publie chaque trimestre un bulletin sur la qualité de l’eau distribuée (en arabe et en français), disponible dans les agences clientes de Lydec et les Espaces services partenaires et consultable sur www.lydec.ma.

Les principes du projet INDH-Inmae

Dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), lancée par SM le Roi Mohammed VI le 18 mai 2005, Lydec a signé en septembre 2005 un accord-cadre avec la wilaya du Grand Casablanca (autorité délégante) et le ministère de l’Intérieur, pour la mise en place du projet INDH-Inmae. Objectif: apporter l’accès en eau potable, en assainissement et en électricité aux habitants des quartiers défavorisés, dont les autorités ont décidé  le maintien sur place (Casablanca, Mohammedia, Mansouria, Médiouna et Nouaceur).

Le projet INDH-Inmae repose sur 3 principes: faciliter l’accès à domicile à l’eau potable; assurer l’assainissement et l’électricité, la validation préalable des opérations et des listes des bénéficiaires par les autorités; et accompagner les habitants avant, pendant et jusqu’à l’appropriation des services.

Dans un rapport récent, l’ONU a indiqué que 2,1 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas d’eau potable, qu’une école primaire sur quatre n’en dispose pas et que, chaque jour, plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent de diarrhées causées par de l’eau insalubre ou le manque d’assainissement.

L’eau est indispensable pour le développement humain, la santé et le bien-être. Or, les problèmes liés à l’eau, notamment l’accès limité à l’eau potable et à l’assainissement, les pressions croissantes sur les ressources en eau et les écosystèmes et les risques exacerbés de sécheresses et d’inondations sont des défis mondiaux. Le Maroc, contrairement à d’autres pays, est parvenu à assurer sa sécurité hydrique grâce aux politiques lancées dans ce domaine. Toutefois, sans l’adhésion des citoyens aux efforts portant sur la préservation de l’eau, la situation risque fort de s’inverser dans les décennies à venir.

Pour rappel, Lydec exerce son activité dans le Royaume, conformément aux clauses du contrat signé à cet effet en 1997 et dont la durée d’étale sur 30 ans.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Intégration africaine : La BAD et la CGEM unissent leurs efforts

Renforcer la contribution du secteur privé dans la dynamique d’intégration africaine a été la principale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.