vendredi 21 septembre 2018

Haut débit mobile : Les longueurs d’avance d’Orange Maroc

Mohamed Bennis (à g.) et Yves Bazin lors de la conférence

Dans la course effrénée aux nouvelles technologies et aux meilleures solutions pour l’Internet haut débit mobile, Orange Maroc semble bien décidé à prendre des longueurs d’avances sur ce plan et y met les moyens.

En 2017, jusqu’à 20% du chiffre d’affaires de l’opérateur ont été investis dans ce sens, affirme à cet effet le  management d’Orange Maroc et ce, dans le but de proposer les meilleures technologies haut débit mobile du marché.

Sur cette lancée et compte tenu de l’utilisation croissante des smartphones, Orange poursuit sa stratégie qui vise, aujourd’hui, à proposer à ses clients «la meilleure expérience» haut débit. Pour ce faire,  l’opérateur a renforcé son partenariat avec Huawei, afin de développer les dernières technologies sur le marché et offrir ainsi un réseau haut débit mobile pour «faciliter la vie des consommateurs». C’est ainsi que se résume la promesse qu’Orange Maroc fait à ses clients particuliers. Une expérience hors pair qui fait d’ailleurs dire à Mohamed Bennis, Directeur planification réseau et ingénierie chez Orange Maroc, que l’opérateur est aujourd’hui «fier» d’annoncer que son «réseau 4G+ est leader sur le marché, comme le prouvent les speed tests qui permettent d’avoir une idée claire de notre engagement». Des speed tests qui ont d’ailleurs été faits lors d’un point de presse à Casablanca, suite à la présentation des nouvelles technologies auxquelles va recourir l’opérateur.
Pour développer sa technologie, le groupe s’est allié à un partenaire de taille, le géant chinois Huawei. Grâce à cette collaboration, Orange Maroc promet un débit «des plus rapides», pouvant atteindre jusqu’à 500 Mbit/s et une large couverture nationale de quelque 280 villes et agglomérations. Expliquant la portée de ce partenariat, le top management du constructeur chinois a fait savoir qu’un centre d’innovation «a été créé avec Orange pour élaborer les dernières technologies dans la région».

Ainsi, pour booster son débit, Orange s’appuie sur la combinaison de différentes technologies, à savoir l’utilisation de multiples fréquences autorisées 4G, la technique de multiplexage massive MIMO et la technique de modulation optimisée. «Face à la croissance de l’utilisation des smartphones et au doublement, ces deux dernières années, des données consommées, nous prévoyons d’investir encore plus cette année, pour faire bénéficier nos clients particuliers du très haut débit mobile et ce, sur tout le territoire», a déclaré Yves Bazin, Directeur central technique.
Pour rappel, Orange «a été le premier opérateur à lancer la 4G» au Maroc en juin 2015. Et avec la démocratisation de la vidéo, du streaming et des nouveaux formats de mobilité, le management estime «maintenir une longueur d’avance sur son réseau 4G et anticiper l’évolution du très haut débit mobile».
En 2017, le groupe a affiché de bons résultats au niveau mondial, tirés justement par le très haut débit. L’opérateur a ainsi enregistré un chiffre d’affaires sur une base comparable en hausse de 1,2% à 41,096 milliards d’euros. Son bénéfice net des activités poursuivies s’est établi à 2,114 milliards. Pour la seule région Afrique et Moyen-Orient, commente pour sa part, Stéphane Richard, PDG d’Orange, les activités du groupe «retrouvent leur dynamique forte avec une croissance de 3% du CA».

HD

Voir aussi

Accords Maroc-UE : Jamais sans le Sahara !

Encore une gifle pour les adversaires du Maroc. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.