vendredi 21 septembre 2018

Al Omrane fête ses dix ans et 40 ans d’expertise

Le Groupe Al Omrane, premier opérateur public dans l’aménagement urbain et l’habitat, a fêté, mercredi 13 décembre, ses 10 ans (en tant que Groupe) et plus de 40 ans d’expertise et de bons et loyaux services au profit du citoyen et du développement territorial.

A cette occasion, le Groupe, dirigé par Badre Kanouni, président du Directoire, a organisé une Conférence internationale sur le thème «Habitat, développement urbain et régionalisation: défis de la durabilité et enjeux de la gouvernance territoriale de l’action publique». Le coup d’envoi de cette rencontre internationale a été donné par le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, qui a rappelé que le choix de la thématique de cette manifestation est fortement lié à l’approche du Projet royal de développement durable. Le chef de la primature, tout en affirmant que l’Etat a consenti de gros efforts dans le domaine de l’habitat et a accumulé des résultats et progrès notoires, lesquels ont fait reculer le déficit dans le secteur de l’habitat, a reconnu qu’il reste encore beaucoup à faire, du fait qu’il existe encore des bidonvilles et des habitations menaçant ruine. «Il nous faut, a-t-il conclu, une nouvelle innovation dans le secteur, pour venir à bout des dysfonctionnements».

Pour sa part, Mme Fatna El Kihel, secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, a fait savoir que ce dernier se trouve face à de nombreux défis avec, en tête, la hausse de la démographie. D’où la nécessité d’une mise en œuvre de solutions innovantes à même de diminuer la pression sur le marché de l’immobilier.

Badre Kanouni a, de son côté, mis en exergue les principales étapes qui ont jalonné la trajectoire du Groupe Al Omrane, entre autres le volet institutionnel et juridique, la modernisation du système de gouvernance et une nouvelle étape réformiste. La conférence a clos sa séance d’ouverture par la signature de conventions.

Deux panels ont rythmé cette conférence, le premier sur «Le Maroc d’aujourd’hui et demain, enjeux et opportunité», le second sur «La prospection territoriale: les enjeux pour les villes de demain».

Mohammed Nafaa

Al Omrane : Un processus de transformation en plusieurs étapes

Le Groupe Al Omrane est né à l’initiative de l’Etat, avec la volonté de créer un opérateur-aménageur pour la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière d’habitat et de développement urbain. Sa création est le fruit de plusieurs réformes, conformément à un processus de transformation progressif de l’action des opérateurs publics en matière d’habitat; lequel processus a suivi une courbe ascendante en quatre phases interdépendantes. La première phase, située entre 2004 et 2007, était celle de la refonte institutionnelle où il s’est avéré nécessaire de finaliser la transformation des opérateurs publics de l’habitat pour donner naissance au Holding d’Aménagement Al Omrane. C’est ainsi que les sept Etablissements Régionaux d’Aménagement et de Construction (ERAC) ont rejoint, en 2007, la Holding d’Aménagement Al Omrane, en tant que filiales régionales, après leur transformation en sociétés anonymes, pour former le Groupe Al Omrane. Entre 2008 et 2010, on en était à la deuxième phase qui est celle de la mise en place d’un grand groupe totalement fonctionnel et opérationnel sur le terrain, à travers le lancement des chantiers relatifs au regroupement de ses activités et ses ressources (Holding et filiales) lui permettant de se positionner parmi les plus grandes entreprises publiques du Royaume. Au cours de la 3ème phase allant de 2011 à 2015, Al Omrane a engagé des réformes managériales pour consolider son positionnement en tant que groupe, moderniser sa gestion, développer et mutualiser l’expertise métier, renforcer la transparence et consolider les principes de bonne gouvernance. Enfin, la 4ème phase a débuté en 2016, avec le lancement de son projet structurant Cap 2020, devant permettre au groupe de répondre aux défis liés aux changements conjoncturels et à la mise en place de la régionalisation. Le Groupe Al Omrane se positionne, aujourd’hui, comme étant un acteur incontournable du développement territorial durable au Maroc, accompagnant la vision novatrice de la régionalisation avancée.

Voir aussi

Transformation digitale : Le cas du Maroc

L’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) a présenté un rapport sur le programme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.