vendredi 23 août 2019

Cinéma : Lasri et Nejjar à Berlin

Après «Affame ton chien», «The sea is behind» et «Headbang Lullaby», le réalisateur, scénariste, romancier et illustrateur marocain, Hicham Lasri, signe sa 4ème participation au fFstival internationale du cinéma de Berlin (Berlinale) qui est à sa 26 édition, avec la projection de son film «La blessure la plus rapprochée du soleil» (Jahiliya); un film choral qui traite de la «hogra» (mépris en arabe marocain).

Outre Hicham Lasri, la réalisatrice de «L’amante du Rif» et «Les yeux secs», Narjiss Nejjar participe également à ce festival à travers la projection de son film «Apatride» qui s’attaque à un pan sensible de l’histoire marocaine, à savoir l’expulsion de 350.000 Marocains d’Algérie en décembre 1975. Le film suit le parcours d’une femme de 35 ans, hantée par une enfance déchirée par cet exil forcé qui a séparé de nombreuses familles maroco-algériennes.

HD

Voir aussi

Biennale de Rabat : L’art contemporain féminin à l’honneur

La ville de Rabat abritera, le 24 septembre prochain, sa première Biennale d’art contemporain, qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.