ZLECAF | Opportunité pour l’intégration économique de l’Afrique

APF,Zlecaf,Made in Africa,Afrique

Les participants à une rencontre-débat initiée, jeudi à Rabat, dans le cadre de la 28ème Assemblée Régionale de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), ont souligné l’importance de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf) dans l’accélération de l’intégration économique de l’.

Des parlementaires et des responsables ont ainsi insisté sur la nécessité de relever les défis auxquels font face les différents pays africains en vue de faire de cette zone une opportunité à même de réussir la économique du continent.

S’exprimant à cette occasion, le Directrice de la et de l’action culturelles au ministère des Affaires étrangères, de la africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nadia El Hnot, a mis en exergue le rôle de la Zlecaf dans l’intégration et le durable du continent, ainsi que les opportunités qui découlent de la mise en œuvre effective de cette zone, dans le contexte d’une nouvelle reconfiguration de l’échiquier économique mondial.

La Zlecaf, a-t-elle soutenu, constitue un véritable avantage pour le développement des échanges intra-africains surtout dans un contexte post-covid et de crises tous azimuts, imposant l’impératif de développer la résilience de l’.

Aux termes de sa mise en œuvre, la Zlecaf devrait s’orienter vers le développement de chaines de valeurs continentales, de manière à stimuler notamment les échanges intra-africains et à favoriser le positionnement de chacun des pays membres dans les chaînes de valeurs régionale, continentale et mondiale, a indiqué Mme El Hnot, précisant que cette zone devrait être un catalyseur du “”.

Lire aussi
Forum pour le développement de l’Afrique : Marrakech abrite la 9ème édition

Pour réussir la mise en œuvre effective de la Zlecaf, dont l’opérationnalisation a débuté en janvier 2021, il est nécessaire de faire face aux contraintes des infrastructures et améliorer le climat des affaires, ainsi que d’établir des législations nationales répondant aux ambitions d’une intégration économique inclusive, a-t-elle dit.

Pour leur part, des parlementaires francophones ont exposé les expériences de leurs pays respectifs en matière d’opérationnalisation de la Zlecaf, tout en soulignant les défis auxquels le continent doit faire face pour réussir une mise en œuvre rapide de ladite zone.

A cet effet, les participants à cette 28ème Assemblée Régionale Afrique de l’APF ont notamment passé en revue les différents contraintes en termes d’infrastructures, de technologique et de renforcement de capacités qui demeurent nécessaires à la mise en œuvre de la Zlecaf et de garantir une intégration économique efficace du continent

Affirmant que la Zlecaf est une chance pour l’intégration du continent, les parlementaires ont souligné que cet espace serait de nature à renforcer la compétitivité des produits africains et promouvoir le “”, outre ses avantages en matière de consolidation des échanges commerciaux.

L’Assemblée parlementaire de la Francophonie a été créée en mai 1967 au Luxembourg, en tant que forum de discussion, de présentation de propositions et d’échange d’informations et d’expériences. Elle comprend plusieurs sections réparties sur les cinq continents.

Le Parlement marocain a rejoint l’Assemblée parlementaire de la francophonie en 1979 et a abrité les travaux de certaines Assemblées régionales Afrique (19ème en 2011, 25ème en 2017 et 27ème en 2019).

LR/MAP

Voir aussi

Afrique,PCNS,urbanisation

Afrique | Nécessité de relancer la recherche sur l’urbanisation

Le Senior Fellow au Policy Center For the New South (PCNS), M’hammed Dryef, a souligné …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...