Zimbabwe | Croissance de 5,5 % prévue en 2022

Zimbabwe,Croissance économique

L’économie zimbabwéenne devrait croître de 5,5% en 2022 dans un contexte marqué par la baisse de l’inflation et l’augmentation de la production minérale, a annoncé samedi le ministre des Finances et du Développement économique, Mthuli Ncube.

La croissance de l’exploitation minière devrait atteindre 8% en 2022 contre 3,4% en 2021, en raison de la hausse des prix sur les marchés internationaux engendrée par une forte demande mondiale et une reprise économique en cours, a déclaré M. Ncube lors de la présentation du budget national pour l’année 2022.

Notant que les projections de croissance reposaient également sur des hypothèses selon lesquelles la saison agricole 2021/2022 serait normale, il a souligné qu’une nouvelle croissance est prévue dans les secteurs de la fabrication, de la construction et du tourisme, qui se remettent des confinements imposés à cause de la Covid-19.

M. Ncube a également fait savoir que les pressions inflationnistes continueraient de baisser, avec une moyenne de 32,6% en 2022, expliquant que cette trajectoire désinflationniste sera soutenue par des politiques budgétaires et monétaires strictes.

«La conservation de la monnaie de réserve et l’introduction du système d’enchères de change ont apporté la stabilité sur le marché des changes et, par conséquent, ont eu un impact positif sur l’inflation», a-t-il signalé.

Lire aussi
Zimbabwe : Robert Mugabe est mort

Il a de même prévu que les confinements stricts induits par la pandémie de la Covid-19 n’infligeraient pas de dommages supplémentaires aux industries durant l’année prochaine, en partie grâce à la campagne de vaccination, tandis qu’un taux de change stable atténuerait la nervosité actuelle.

Concernant les risques potentiels pour la croissance, M. Ncube a relevé qu’ils incluent l’incertitude quant à l’évolution future de la pandémie et la volatilité des taux de change, qui peuvent contribuer à une inflation élevée.

«D’autres risques sont liés à la sous-performance et à la viabilité de certaines des entreprises publiques, aux conditions météorologiques extrêmes, à la baisse des prix internationaux des matières premières et aux prix internationaux du pétrole plus élevés que prévu», a-t-il poursuivi.

Il a également fait observer que le déficit budgétaire au titre de l’année 2022 est estimé à 76,5 milliards de dollars zimbabwéens, soit environ 728,5 millions de dollars américain.

LR/MAP

Voir aussi

Forum international de Dakar,Sénégal

Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité | “Un rendez-vous stratégique dans la prise de décision des politiques sécuritaires”

Le 7-ème Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, prévu …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...