mardi 28 mars 2017

UAB : Les banques marocaines à l’abri

Les banques marocaines seront épargnées lors de cet exercice, en cas de conjoncture difficile dans le monde arabe. La conclusion est de l’Union des banques arabes (UAB), dans une nouvelle étude. Celle-ci cite le secteur bancaire marocain parmi ceux qui ne feront pas face à des risques qui impacteraient négativement ses performances.

Pour l’UBA, les risques seront bien maîtrisés grâce à la diversification des portefeuilles de crédit, en plus des efforts consentis par la banque centrale pour consolider la stabilité monétaire et financière.

Toutefois, les problèmes relatifs aux liquidités dans les banques du Conseil de coopération du Golfe et d’autres pays exportateurs de pétrole (Algérie, Libye et Irak) sont parmi les principaux risques qui guettent le secteur bancaire arabe.

Voir aussi

Capital risque : Ce que pèsent les start-ups en Afrique

Selon le résultat de l’étude réalisée par le fonds de capital-risque transatlantique spécialisé dans les technologies de l’information et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.