Régionalisation : Les précisions de Draiss

Lors d’une présentation du projet de loi organique sur la région, devant la Commission parlementaire de l’Intérieur ce mercredi 18 mars, le ministre délégué à l’Intérieur, Charki Draiss, a annoncé qu’un budget de dix milliards de dirhams, étalé sur cinq ans (2016-2021), servira à mieux accompagner la mise en œuvre du chantier de la régionalisation dans son volet de gestion administratif. Le ministre a par ailleurs tenu à clarifier un point essentiel relatif aux dires de l’opposition, selon lesquels elle n’a été que «partiellement associée» à l’élaboration de ce projet de loi organique. «Un échange de propositions écrites et orales a eu lieu entre 2013 et 2014 avec tous les partis politiques, y compris avec ceux qui ne sont pas représentés au sein de la Chambre des représentants» pour l’élaboration de ce projet de loi sur la région, a-t-il indiqué.

Et d’ajouter qu’un total de 28 partis politiques ont été associés à ce dialogue. Il a précisé que 107 amendements ont été proposés et acceptés. Draiss a par ailleurs rappelé que, dans le cadre de ce projet de loi organique sur la région, le limogeage du président du Conseil régional et celui des membres de son Bureau ne relèveront plus des attributions du ministère de l’Intérieur. «C’est à la justice que reviendra désormais le pouvoir de trancher au sujet d’une telle décision», a conclu le ministre délégué.

Voir aussi

Inwi : Fin de mandat pour Frédéric Debord

Au terme du Conseil d’administration (CA) de Wana Corporate, sous la présidence de Nadia Fassi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.