Automobiles d’occasion au Maroc : Le marché en chute libre

Le de l’ d’ a le moral en berne. En effet, contrairement au du neuf, il est en pleine déprime, expliquent les professionnels, notant que tous les acteurs du secteur ont remarqué une baisse des transactions en 2016, comparativement à 2015. Les chiffres dévoilés par le ministère de l’Equipement et des l’attestent bien. Les mutations de cartes grises, qui étaient en croissance à deux chiffres depuis 2010 (291.000), ont stagné avant de chuter de 4% en 2014, puis de 5% en 2015. Cette baise pourrait s’accentuer dans les mois à venir.

Lire aussi
Automobiles : Ford Maroc entame 2017 en beauté

Voir aussi

SNTL : Une position renforcée

Le Groupe de la Société National du Transport et de la Logistique (SNTL) a signé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...