Proche-Orient : suspension de la reconnaissance d’Israël

Proche-Orient : suspension de la reconnaissance d’Israël

Face à ce que Mahmoud Abbas a qualifié de «gifle du siècle», les dirigeants de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine) internationalement reconnue comme la représentante des palestiniens, se sont prononcés pour la suspension de la reconnaissance d’Israël, lundi 15 janvier 2018, lors d’une réunion à Ramallah.

Lors du vote, le conseil central de l’OLP a chargé le Comité exécutif de l’OLP de suspendre la reconnaissance d’Israël jusqu’à ce que ce dernier reconnaisse l’État de Palestine dans ses frontières de 1967, annule l’annexion de Jérusalem-Est et cesse ses activités de colonisation.

La réunion, qui s’est tenue pendant deux jours en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, a été convoquée à titre extraordinaire pour répondre à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Al Qods comme la capitale d’Israël.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Etats-Unis Le bilan des décès franchit le cap des 200 mille morts

Les États-Unis franchissent le cap des 20 millions de cas du Covid-19

Les États-Unis ont débuté l’année 2021 en franchissant vendredi un nouveau seuil sinistre avec 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.