Pôles d’excellence | Convention cadre entre l’OFPPT et l’UEMF

convention cadre entre l’ofppt et l’uemf

L’Université Euromed de Fès (UEMF) et L’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (l’OFPPT), ont scellé une convention cadre de partenariat, pour le développement de la formation professionnelle et le partage d’expertise, notamment dans les domaines du Digital et de l’Intelligence Artificielle.

Cette convention cadre assurera une synergie entre l’UEMF et la future «Cité des Métiers et des Compétences» de la Région Fès-Meknès, un projet qui s’inscrit dans la continuité du programme de création de 12 Cités des Métiers et des Compétences à l’horizon 2023-2024, conformément à la nouvelle feuille de route pour le développement de la formation professionnelle, présentée devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 4 avril 2019.

Les deux parties s’accordent mutuellement à développer des projets de partenariat à forte valeur ajoutée, notamment à travers le développement des programmes de formation, ainsi que la participation aux projets de développement conjoint de projets de la formation au profit des pays africains partenaires.

L’implication de l’UEMF, via ce nouveau projet de partenariat, confirme sa volonté d’appuyer les structures de formation dans des pôles d’excellence qui développent des programmes de formation et de recherche, favorisant l’innovation.

Grâce à son éco-campus conçu aux meilleurs standards internationaux, l’UEMF permettra à la «Cité des Métiers et des Compétences» de la Région Fès-Meknès, qui se veut un centre d’excellence,  d’avoir accès à ses plateformes technologiques, conçues aux normes internationales, en particulier celles dédiées à l’ingénierie digitale et l’intelligence artificielle, l’impression 3D, la technologie 4.0, les nanotechnologies, les énergies renouvelables, la biotechnologie et le biomédical.

La future Cité des Métiers et des Compétences sera édifiée sur un terrain de 10 hectares, dont 4 hectares réservés pour des extensions futures, et mobilisera une enveloppe budgétaire globale de 370 MDH. Dotée d’une capacité d’accueil de 3140 stagiaires par an, la CMC Fès-Meknès déploiera un total de 82 filières dans 8 secteurs d’activités majeurs, en phase avec l’écosystème de la région (Industrie, Digital&Intelligence Artificielle, Agriculture, Artisanat, Hôtellerie & tourisme et Santé).

En plus des pôles sectoriels dédiés à l’apprentissage des métiers, la CMC disposera d’espaces consacrés à l’apprentissage des langues, au renforcement des soft skills et au développement des compétences entrepreneuriales. Elle abritera aussi une Maison de stagiaires, avec une capacité d’hébergement de 300 lits et couverts.

LR

Voir aussi

France-Visas

Affaire des visas | Des Franco-Marocains dénoncent une décision “injuste” prise à “l’emporte-pièce”

Des Franco-Marocains, acteurs au quotidien des liens entre la France et le Maroc, ont dénoncé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.