Flash Infos

Ouverture du forum de Rabat sur la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine

Les travaux du forum de Rabat sur la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine se sont ouverts, jeudi à Rabat.

Coprésidés par le Maroc et le Togo, le Forum, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda 2021-2031 sur «les racines africaines et la diaspora africaine», vise à mener une réflexion d’ensemble sur les leviers et mesures à même de soutenir la dynamique des flux de transferts de fonds de la diaspora africaine tout en accélérant les efforts de réduction des coûts y associés, pour s’aligner sur les Objectifs de développement durable de 2030 (ODD) et l’objectif 20 du Pacte Mondial pour des Migrations sûres, ordonnées et régulières (rendre les envois de fonds plus rapides, plus sûrs et moins coûteux et favoriser l’inclusion financière des migrants).

Afin de parvenir à des solutions pratiques, les sessions de cet évènement se focaliseront sur la proposition de nouveaux modèles/canaux innovants, digitaux et inclusifs et la mise en place d’infrastructures adéquates et de cadres réglementaires favorables, ainsi que la mise en place d’une cartographie au sein de la diaspora africaine dans le monde, y compris dans les compétences, de manière à optimiser et renforcer son implication dans le développement socio-économique de leurs pays d’origine.

L’Arabie Saoudite salue les efforts continus de SM le Roi, Président du Comité Al-Qods, visant à défendre la ville sainte et à préserver son identité civilisationnelle

Les participants s’attèleront également à l’étude de la mise en place d’une plateforme e-business qui permettra de mettre en lien la diaspora africaine avec les investisseurs/porteurs de projets et créer un effet d’émulation en capitalisant sur les success stories des migrants africains. L’objectif est de canaliser les flux financiers des diasporas vers l’économie formelle et faire appel à l’expertise des ressortissants africains pour élaborer des modèles d’implication financière innovants.

Co-présidé par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita et son homologue togolais, Robert Dussey, ce forum se tient avec la participation des représentants de la Commissaire de l’UA au Développement, au Commerce, à l’Industrie et aux Mines, la Commissaire de l’UA à la santé, aux Affaires Humanitaires et développement sociale ainsi que le Directeur des Citoyens et de la Diaspora de l’UA (CIDO) mais également les représentants des partenaires et institutions financières de l’Afrique, notamment la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale, le FMI, la Banque Européenne d’Investissement et la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement.

La séance d’ouverture de ce forum a été marquée par les allocutions de MM. Bourita et Dussey ainsi que de celles de la Ministre, auprès du Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, chargé des Sénégalais de l’Extérieur, Annette Seck, et du Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri.

CAN-2022 | Le Maroc éliminé par l’Egypte après prolongations (1-2)

Cet événement d’une journée s’articule autour de trois séances plénières, à savoir “Réduction des coûts de transfert des fonds et contribution de la diaspora africaine au développement et à l’atténuation de la pauvreté en Afrique à travers les transferts de fonds”, “Perspectives des transferts de fonds de la diaspora africaine : cadre réglementaire et opérationnel” et “Digitalisation des services financiers et mécanismes novateurs pour la réduction des coûts de transfert”.

Ce forum vise à aboutir aux “Conclusions de Rabat”, reprenant les recommandations issues des travaux des sessions plénières, avec l’instauration d’un comité de pilotage en vue de soutenir les États africains dans leurs actions visant la réduction des coûts de transferts d’argent de la diaspora africaine vers leur continent d’appartenance.

Les recommandations objet des “Conclusions de Rabat” sont à proposer au Sommet de l’UA prévu en Février 2023 en vue de parvenir à une Décision de l’UA destinée à favoriser et dynamiser les transferts de fonds de la diaspora africaine vers le continent, notamment via la réduction de leur coût.

LR/MAP

Voir aussi

Sahara,Bénin,plan d’autonomie

Sahara Marocain | Pour le Bénin, le plan d’autonomie est une solution de compromis

Le Bénin a exprimé, à New York, son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, la qualifiant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...