NMD | Mobiliser la diversité culturelle comme levier d’ouverture, de dialogue et de cohésion

CSMD,nouveau modèle de développement

La Commission spéciale sur le modèle de Développement (CSMD), a souligné que la mobilisation de la diversité culturelle comme levier d’ouverture, de dialogue et de cohésion est un choix stratégique dans le nouveau modèle de développement (NMD) du Royaume.

Dans le rapport général sur ce modèle, dont copie a été remise mardi à SM le Roi Mohammed VI, la Commission indique que la culture est appelée à devenir un enjeu majeur mondial d’émergence et de souveraineté, en raison du besoin renouvelé et universel de sens et de cohésion sociale, ainsi que des défis qui favorisent une valorisation du soft, du contenu et de la qualité.

La culture au Maroc, pays riche de sa pluralité, de sa profondeur historique et de son patrimoine tant matériel qu’immatériel, est vouée à devenir un levier multidimensionnel de prospérité économique, de lien social inclusif et de soft power géopolitique, relève le document.

Le rapport précise que la culture offre également un gisement de croissance, d’investissement et d’emploi au plus proche des territoires et des besoins locaux, ajoutant que la profondeur historique marocaine est un atout à faire valoir comme levier de stabilité régionale, de rayonnement culturel et de coexistence.

Nouveau modèle de développement : Les 4 ou 5 choses à ne pas perdre de vue

Selon la Commission, la culture dans le nouveau modèle de développement répond à une double exigence, d’unité nationale et de pluralité, puisque ce modèle fait de la capacitation du citoyen, de son épanouissement et de la libération des initiatives des conditions d’émergence.

A cet égard, poursuit-on, la Constitution proclame la pluralité de la Nation marocaine, faite d’affluents historico-culturels convergents, coexistant avec l’ancienneté, la continuité et l’indépendance nationale millénaire de la communauté nationale, relevant qu’il s’agit d’une double exigence, d’unité et de pluralité qui sont en complémentarité.

La Commission met aussi l’accent sur l’importance de promouvoir les émergences, les innovations et les propositions émanant de tous les acteurs du champ culturel, notant que les écoutes des jeunes en particulier ont fait émerger une demande qui appelle, principalement, à la valorisation et à la multiplication des espaces dédiés à l’expression culturelle et artistique et des infrastructures et activités sportives.

La culture accessible à tous est considérée non seulement comme source d’épanouissement individuel, mais aussi en tant que condition nécessaire à la construction d’une société démocratique et d’un vivre ensemble harmonieux, respectueux de la richesse et de la diversité culturelle du Maroc, fait observer la même source, soulignant que les entrepreneurs culturels auditionnés ont aussi insisté sur le fait que la culture peut devenir un secteur important de création d’emplois et de richesse.

Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale dresse un 1er bilan d’étape

SM le Roi Mohammed VI, rappelle-t-on, a présidé, mardi au Palais Royal de Fès, la cérémonie de présentation du rapport général de la Commission Spéciale sur le modèle de Développement, et a reçu à cette occasion en audience M. Chakib Benmoussa, président de cette Commission, qui a présenté au Souverain une copie du rapport.

LR/MAP

,

Voir aussi

Presse,ANME,SNPM,Driss Chahtane,Abdelkebir Khchichen

Presse | L’ANME et le SNPM s’engagent pour le dialogue, l’action commune et la mise à niveau du secteur

A l’issue d’une réunion qu’ils ont tenue lundi 4 mars (2024)afin de faire le point …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...