Maroc : Une armée «professionnelle»

Un rapport de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français, publié récemment, s’est penché sur le différend frontalier entre le Maroc et l’ et la course à l’armement entre les deux pays. Les auteurs de ce rapport ont estimé que le Maroc était le seul pays à disposer d’une armée «» dans le .

Le rapport de la commission a estimé que les pays de la région étaient mal outillés pour faire face aux , à l’exception du Maroc, «plus fortifié et moins exposé aux d’attaques ». Le rapport du Sénat souligne que, depuis la fin du service militaire, le Maroc a renforcé son armée. En 2011, l’effectif des s’élevait à 200.000 soldats et 150.000 réservistes. Les ont maintes fois démontré leur rapidité en participant dans différents points chauds pour le maintien de la paix et de la sécurité. Le rapport cite en exemple, à ce propos, les cas de la République démocratique du Congo, de la Côte d’Ivoire et de la République Centrafricaine. Toujours selon le rapport, le Maroc a un vaste plan de développement de sa marine, avec des équipements adéquats en haute mer comme les frégates et des navires de guerre de fabrication française et allemande. Si les dépenses du Maroc demeurent mesurées, celles de l’ sont exagérées, estime par ailleurs le rapport.

Manifestations en Algérie, au Liban, en Irak, au Chili, à Hong Kong…qu’ont-elles en commun ?

Voir aussi

ONU,Maroc,égalité des genres

ONU | Le Maroc poursuit son action en faveur de la consolidation de l’égalité des genres

Le Maroc poursuit son action en faveur de la consolidation de l’égalité des genres, pilier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...