Flash Infos

L’ouverture de consulats dans les provinces du Sud reflète un soutien grandissant à la marocanité du Sahara en Afrique

L’ouverture de consulats dans les provinces du Sud reflète un soutien grandissant à la marocanité du Sahara en Afrique

L’ouverture de consulats généraux des pays africains dans les provinces du Sud reflète un soutien grandissant et sans équivoque à la marocanité du Sahara à l’échelle du continent, a affirmé, jeudi à Laâyoune, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

“Toutes les régions du continent africain sont désormais représentées dans les provinces du Sud du Royaume par des représentations diplomatiques”, a dit M. Bourita, lors d’un point de presse conjoint avec son homologue santoméenne, Elsa Teixeira de Barros Pinto.

“L’Afrique de l’Ouest est représentée par la République de Côte d’Ivoire et la République du Gabon, le Sud-Est du continent est représenté par l’Union des Comores, tandis que l’Afrique centrale est représentée par la République centrafricaine”, a expliqué le ministre.

L’ouverture de ces consulats est un “geste politique et diplomatique qui a une forte portée symbolique” et “vient renforcer la réalité que le Sahara est marocain par le droit, par l’histoire, par la volonté de sa population et par le soutien de la communauté internationale et les amis du Maroc”, a souligné M. Bourita.

Il a ajouté que l’inauguration des représentations diplomatiques à Laâyoune et à Dakhla donne une forte impulsion à la dynamique positive que connait dernièrement la question de l’intégrité territoriale du Royaume, grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, rappelant la décision annoncée cette semaine par la Bolivie de suspendre sa reconnaissance de la pseudo “rasd” et de “rompre tous ses liens” avec l’entité factice.

Evoquant par ailleurs, l’adoption mercredi par la Chambre des représentants de deux projets de loi établissant la compétence juridique du Royaume sur l’ensemble de son domaine maritime, M. Bourita a fait observer que ces deux textes viennent consacrer la souveraineté du Maroc “sur ses eaux territoriales de Tanger à Lagouira, comme il le fait pratiquement depuis la récupération des provinces du Sud du Royaume”.

Il a rappelé que l’activation de la procédure législative relative aux deux projets de loi intervient dans la foulée du discours royal prononcé à l’occasion du 44-ème anniversaire de la Marche Verte, dans lequel le Souverain a souligné la nécessité d’assimiler la configuration de l’ensemble de l’espace territorial du Royaume.

Avec MAP

Voir aussi

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.