Londres | Le gouvernement britannique prolonge le confinement jusqu’au 1er juin

Londres | Le gouvernement britannique prolonge le confinement jusqu’au 1er juin

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé dimanche la prolongation du confinement imposé par la pandémie de coronavirus au moins jusqu’au 1er juin.

Dans un discours télévisé adressé à la nation, Johnson a dévoilé son plan conditionnel pour la levée du confinement, qui permettra aux Anglais de passer plus de temps à l’extérieur à partir de mercredi et autorisera, si la situation le permet, la réouverture progressive de certains magasins et écoles primaires au début de juin.

Bien que nous ayons fait des progrès pour satisfaire au moins certaines des conditions que j’ai fixées, nous ne les avons pas toutes remplies, a déclaré le Premier ministre britannique.

Il a également annoncé sa volonté d’instaurer bientôt une quarantaine pour les personnes qui entrent au Royaume-Uni par avion et d’autoriser la réouverture de certains bars et restaurants début juillet, avertissant que cela ne se produirait que sous recommandation des conseillers scientifiques.

Johnson a, par ailleurs, déclaré que les personnes qui ne pouvaient pas travailler à domicile devraient retourner sur le lieu de travail, mais éviter les transports en commun, tout en précisant qu’un nouveau système d’alerte à cinq niveaux régirait la rapidité avec laquelle les mesures de confinement pourraient être assouplies.

L’étape suivante pourrait comprendre la réouverture de certaines entreprises hôtelières et d’autres lieux publics, si les chiffres le permettent, mais pas avant le 1er juillet, selon le dirigeant conservateur.

Ce n’est pas le moment de mettre fin au confinement cette semaine. Au lieu de cela, nous prenons les premières mesures prudentes pour changer la situation, a-t-il dit.

Au total, 31.855 personnes testées positives au coronavirus sont décédées au Royaume-Uni, dont 269 ces dernières 24 heures, un chiffre en repli par rapport à la veille. Mais les statistiques officielles sont très volatiles et font souvent apparaître une baisse pendant le week-end, due aux retards dans les enregistrements, suivie d’une hausse.

Comme de nombreux autres pays, le Royaume-Uni compte s’appuyer sur une application de traçage, qui est actuellement en phase d’essai sur l’île de Wight (sud), avant d’être généralisée d’ici à quelques semaines.

L’application, qui doit permettre de prévenir quiconque aurait été en contact avec une personne testée positive, a été téléchargée en une semaine par 50.000 personnes, selon le gouvernement, dont le plan complet sera rendu public lundi et présenté aux députés.

Avec MAP

Voir aussi

Égypte | Défilé historique de 22 momies au Caire

Un défilé de momies, unique en son genre, a débuté samedi depuis la place Tahrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.