Londres | Le gouvernement britannique prolonge le confinement jusqu’au 1er juin

Londres | Le gouvernement britannique prolonge le confinement jusqu’au 1er juin

Le Premier ministre britannique a annoncé dimanche la prolongation du imposé par la au moins jusqu’au 1er juin.

Dans un discours télévisé adressé à la nation, Johnson a dévoilé son plan conditionnel pour la levée du , qui permettra aux Anglais de passer plus de temps à l’extérieur à partir de mercredi et autorisera, si la situation le permet, la réouverture progressive de certains magasins et écoles primaires au début de juin.

Bien que nous ayons fait des progrès pour satisfaire au moins certaines des conditions que j’ai fixées, nous ne les avons pas toutes remplies, a déclaré le Premier ministre britannique.

Il a également annoncé sa volonté d’instaurer bientôt une quarantaine pour les personnes qui entrent au par avion et d’autoriser la réouverture de certains bars et restaurants début juillet, avertissant que cela ne se produirait que sous recommandation des conseillers scientifiques.

Johnson a, par ailleurs, déclaré que les personnes qui ne pouvaient pas travailler à domicile devraient retourner sur le lieu de travail, mais éviter les transports en commun, tout en précisant qu’un nouveau système d’alerte à cinq niveaux régirait la rapidité avec laquelle les mesures de pourraient être assouplies.

Lire aussi
Maroc/ COVID-19 | 25 nouveaux cas confirmés, 7.048 au total

L’étape suivante pourrait comprendre la réouverture de certaines entreprises hôtelières et d’autres lieux publics, si les chiffres le permettent, mais pas avant le 1er juillet, selon le dirigeant conservateur.

Ce n’est pas le moment de mettre fin au confinement cette semaine. Au lieu de cela, nous prenons les premières mesures prudentes pour changer la situation, a-t-il dit.

Au total, 31.855 personnes testées positives au sont décédées au , dont 269 ces dernières 24 heures, un chiffre en repli par rapport à la veille. Mais les statistiques officielles sont très volatiles et font souvent apparaître une baisse pendant le week-end, due aux retards dans les enregistrements, suivie d’une hausse.

Comme de nombreux autres pays, le compte s’appuyer sur une application de traçage, qui est actuellement en phase d’essai sur l’île de Wight (sud), avant d’être généralisée d’ici à quelques semaines.

L’application, qui doit permettre de prévenir quiconque aurait été en contact avec une personne testée positive, a été téléchargée en une semaine par 50.000 personnes, selon le gouvernement, dont le plan complet sera rendu public lundi et présenté aux députés.

Avec MAP

Voir aussi

Ukraine,Russie

Ukraine | Avancées russes

Les forces russes contrôlent actuellement «environ 20 %» du territoire ukrainien, soit près de 125.000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...