Flash Infos

Le ministère de la Santé annonce la prise en charge gratuite des enfants en bas âge atteints de cancer

Le ministère de la Santé annonce la prise en charge gratuite des enfants en bas âge atteints de cancer

Le ministère de la santé a lancé une initiative pour la prise en charge gratuite des enfants de moins de cinq ans atteints de cancer dans les centres hospitaliers publics.

Cette initiative intervient dans le contexte de la mise en œuvre des recommandations de la 16ème édition du Congrès national des droits de l’enfant organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi et la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, tenue du 20 au 23 novembre dernier à Marrakech.

Le congrès a insisté sur l’importance de faire de l’enfance une priorité nationale en exhortant les acteurs concernés à adopter une nouvelle approche axée sur les résultats afin d’ériger l’enfant la première richesse du pays et du continent africain ainsi qu’un levier du développement humain.

Soucieux de traduire dans les faits son engagement et de promouvoir les conditions de l’enfance, le ministère de la Santé a décidé d’institutionnaliser le traitement et la prise en charge gratuite des maladies de cancer touchant les enfants de moins de cinq ans qui ne disposent d’aucune couverture médicale dans le cadre de l’assurance maladie obligatoire (AMO).

Dans cette perspective, le ministère a appelé à la prise des mesures nécessaires et appropriées pour faciliter l’accès gratuit aux soins préventifs et curatifs, et prendre pleinement en charge cette catégorie d’enfants atteints de cancer, y compris au sein de l’hôpital de jour et en réanimation.

Afin d’assurer la mise en œuvre adéquate de cette initiative, le département de la Santé a invité les directions régionales et provinciales, les centres hospitaliers universitaires (CHU), à entreprendre des mesures en vue d’institutionnaliser la gratuité de prise en charge des cas de cancer chez les enfants de moins de cinq ans.

Le ministère a également appelé à accorder une attention particulière au renforcement de la prévention, conformément aux principes directeurs des programmes de santé publique, ainsi qu’à la promotion de l’information et de la sensibilisation à la santé des enfants en bas âge.

 Il s’agit entre autres d’organiser des conférences et des tables rondes, de diffuser l’information sur les médias régionaux et locaux et d’initier des journées de sensibilisation en direction des établissements d’enseignement préscolaire, conclut le communiqué.

Avec MAP

Voir aussi

Situation épidémiologique Khalid Ait Taleb appelle à dupliquer l’expérience de Fès-Meknès

Situation épidémiologique | Khalid Ait Taleb appelle à dupliquer l’expérience de Fès-Meknès

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a appelé, mercredi à Fès, à dupliquer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.