Le Maroc signe le statut du Centre arabe des études des politiques sociales et de lutte contre la pauvreté

Le Maroc a signé, mercredi au secrétariat général de la Ligue arabe au Caire, le statut du Centre arabe des études des politiques sociales et de lutte contre la pauvreté dans les États arabes.

Approuvé par le Conseil de la ligue au niveau ministériel, ce statut a été paraphé par l’ambassadeur du Royaume au Caire, représentant permanent du Maroc auprès de la Ligue arabe, Mohamed Ait Ouali et le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe- chef du département des affaires juridiques, Mohamed El-Amine Ould Akik.

Le Centre arabe des études des politiques sociales et de lutte contre la pauvreté dans les États arabes vise la coopération, la coordination et l’échange d’informations, d’expériences et d’expertises entre les pays membres dans le domaine des politiques sociales et de la lutte contre la pauvreté, à travers l’élaboration de stratégies visant le renforcement de la cohésion sociale et la garantie des opportunités d’emploi décent.

Il vise également le renforcement des compétences arabes pour exécuter, élaborer et assurer le suivi des stratégies arabes et internationales liées à la pauvreté multidimensionnelle, à travers le partage des bonnes pratiques dans les domaines des politiques sociales, de l’autonomisation économique et de la lutte contre la pauvreté et ce, dans le but de proposer des politiques adaptées à chaque pays arabe, à sa demande.

Marsa Maroc | Des profits en hausse de 128%

Le centre a également pour objectif de renforcer les efforts consentis par les pays arabes visant la réalisation des plans et programmes de développement durable, en proposant des politiques sociales et économiques y afférentes et en développant des approches adaptées à la région arabe dans les domaines d’évaluation de la pauvreté multidimensionnelle, notamment la mise en place d’une base de données des différentes approches adoptées pour évaluer les mesures relatives à la lutte contre la pauvreté, l’élaboration de cartes de la pauvreté, l’apport de conseils pour développer les statistiques relatives à la pauvreté, outre le renforcement et la modernisation des capacités arabes dans les domaines de la collecte de données, le suivi et l’évaluation à même de contribuer à la mise en œuvre des procédures aux niveaux national et régional en vue d’éradiquer la pauvreté multidimensionnelle.

Les programmes, activités et initiatives organisés par le Centre seront financés par la contribution du pays siège, les subventions allouées par les pays donateurs et les agences onusiennes, ainsi que par les dons d’institutions de financement arabes et internationales.

Le Royaume du Maroc et le Sultanat d’Oman déterminés à développer leur coopération bilatérale

La création du Centre intervient suite à la décision du 29ème Sommet de la Ligue arabe, tenu en 2018 en Arabie Saoudite, lors duquel la Jordanie a pris l’initiative d’abriter le Centre en tant que premier centre régional relevant de la Ligue arabe, dédié aux politiques sociales et à la lutte contre la pauvreté.

LR/MAP

,

Voir aussi

discrimination raciale,Maroc,Hongrie

Lutte contre la discrimination raciale | Les efforts du Maroc salués à Budapest

Les efforts consentis par le Maroc en faveur de la lutte contre la discrimination raciale …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...