Le Maroc, porte d’entrée de l’Uruguay vers les marchés africains

Uruguay,Maroc,Commerce,Économie

L’Uruguay considère que le , qui est doté d’une position géographique stratégique, est la porte d’entrée de ce pays sud-américain vers les marchés africains et le monde arabe.

Le ministre uruguayen par intérim de l’, de l’énergie et les mines, M. Walter Verri, a souligné dans une déclaration à la chaine d’information marocaine M24, que grâce à cette position stratégique, le Royaume est largement qualifié pour jouer le rôle de porte d’entrée de l’Uruguay vers l’Afrique et le monde arabe, et en retour, l’Uruguay peut jouer le même rôle pour le afin qu’il accède aux marchés des pays du Mercosur (Marché commun du sud) via Montevideo.

Le responsable uruguayen, qui a rencontré une délégation parlementaire marocaine conduite par le président de la , M. Ennam Mayara en visite de travail en Uruguay, a fait savoir qu’il a évoqué avec ses interlocuteurs marocains les moyens de promouvoir les échanges commerciaux et les liens économiques entre les deux pays, soulignant que le et l’Uruguay sont dotés de potentialités énormes pour une meilleure coopération et pour des relations économiques plus étroites.

Lire aussi
Maroc-UE | Examen des moyens de promouvoir la coopération en matière d’investissement durable

Aux yeux de M. Walter Verri, les nombreux points que les deux pays ont en partage, militent en faveur de la promotion des investissements dans les domaines des énergies renouvelables, de l’, de l’agriculture, de la pêche et du tourisme.

Pour sa part, M. Mayara a affirmé que les rencontres qu’il a eues à Montevideo avec des responsables gouvernementaux, des parlementaires et des hommes d’affaires uruguayens ont été « fructueuses, franches et constructives ».

Après avoir mis en exergue les grands chantiers promus par le Royaume, que ce soit dans les domaines politique, économique, social et culturel, le Président de la a affirmé que le Maroc, grâce au leadership visionnaire de SM le , a opté pour la consolidation de la , dans un esprit de solidarité et suivant une approche vertueuse de gagnant-gagnant.

En Uruguay, M. Mayara avait été reçu par le Président de l’Uruguay, M. Luis Lacalle Pou, qui a exprimé sa grande considération pour le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi, soulignant la position géostratégique dont jouit le Maroc dans son environnement régional et continental.

Lire aussi
Election du Maroc au Conseil exécutif de l’OMS pour la période 2022-2025

Le président uruguayen avait également exprimé la ferme volonté de son pays de surmonter tous les obstacles qui freinent le développement des relations historiques entre les deux pays, estimant que toutes les conditions sont réunies aujourd’hui pour promouvoir la coopération économique dans divers domaines et porter les échanges commerciaux à de meilleurs niveaux.

Outre Mayara, la délégation parlementaire marocaine comprend notamment Neila Tazi, présidente de la Commission des affaires étrangères, de la nationale et des Marocains résidant à l’étranger, Abdelkader Salama, membre du groupe du Rassemblement national des indépendants, membre du Conseil au Parlement andin et Ahmed Lakhrif, du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, membre du Conseil au Parlement centraméricain, Zakaria El Hanini, directeur de cabinet du président de la Chambre des conseillers et Hassan Azerkan, chef du département des relations extérieures.

LR/MAP

Voir aussi

Automobile,ventes,voitures,Maroc,AIVAM,statistiques,immatriculations

Marché de l’automobile | Les ventes en baisse de 11,03% à fin juillet

Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 95.544 unités à fin …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...