Flash Infos

Le Maroc appelle à une stratégie globale et intégrée face au terrorisme au Sahel

Le Maroc appelle à une stratégie globale et intégrée face au terrorisme au Sahel

Le Maroc a appelé, samedi à Addis-Abeba à une stratégie globale et intégrée fondée sur une solidarité agissante de tous les pays du continent pour faire face à la menace terroriste dans la région du Sahel.

Il nous faut mettre en place une stratégie globale et intégrée fondée sur une solidarité agissante de tous les pays du continent et ainsi mutualiser nos efforts pour juguler ces fléaux et empêcher leur dissémination, a indiqué le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, Mohcine Jazouli, lors d’une réunion de haut niveau du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) consacrée à la situation au Sahel et à la crise en Libye.

Les approches partielles, les démarches sélectives et les ripostes parcellaires des pays de la région sont insuffisantes, a souligné Jazouli, lors de cette réunion qui s’est déroulée en présence notamment de Ismail Omar Guelleh, Président de Djibouti, en sa qualité de Président du CPS pour le mois en cours, de Abdelfattah Al-Sissi, Président égyptien, président sortant de l’UA, de Denis Sassou N’Guesso, Président de la République du Congo, de Antonio Guterres, Secrétaire-Général de l’Onu, et de Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’UA.

Le ministre délégué a rappelé que le Maroc s’est toujours employé à promouvoir une approche globale, inclusive et intégrée, sous-tendue par les principes de solidarité et d’intégration régionale et inter-régionale et basée sur le triptyque Sécurité-Développement-Formation.

Le Royaume a partagé avec ses frères africains cette approche qui ne se limite pas uniquement à la dimension sécuritaire et militaire, a-t-il relevé, précisant que cette approche intègre le développement économique et humain ainsi que la préservation de l’identité culturelle et cultuelle des populations de ces régions.

Il a rappelé, dans ce contexte, le soutien apporté par le Maroc à la mise en place du Collège de Défense du G5 Sahel à Nouakchott et son appui à sa construction, à son équipement, à l’établissement des cursus et à la formation des formateurs.

Le Maroc a également dispensé de nombreuses formations dans les établissements marocains de formation militaire et mis à disposition de l’Ecole de Maintien de la paix Alioune Blondin Beye de Bamako des officiers pour dispenser des formations, a-t-il dit, ajoutant qu’à ce jour, l’institut Mohammed VI de Formation des Imams a formé près de 1500 prédicateurs et prédicatrices pour contribuer à préserver les valeurs authentiques de tolérance de l’Islam en Afrique, tandis que près de 5000 étudiants se sont vu octroyés des bourses pour l’année académique 2018-2019 dans les établissements universitaires et de formation marocains.

Dans le cadre de la mobilisation des ressources financières, le Maroc est le seul pays africain à contribuer financièrement aux différents axes de la 1ère phase 2019-2021 du Programme d’Investissement Prioritaire du G5 Sahel, notamment l’agriculture, les ouvrages hydrauliques, la formation et le renforcement des capacités, a poursuivi le ministre délégué, réaffirmant l’attachement indéfectible du Royaume du Maroc à la région du Sahel.

Nos liens sont historiques, culturels et cultuels et notre engagement à apporter notre pierre au développement de cette région est ferme, sincère et inébranlable, a-t-il souligné.

Avec MAP

Voir aussi

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne

Le Maroc soutient et accompagne les efforts onusiens pour la résolution de la crise libyenne, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.