Le maintien des Assemblées annuelles BM-FMI à Marrakech témoigne de la confiance dont bénéficie le Maroc auprès de ces deux institutions

Le maintien des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI) à Marrakech témoigne de la confiance dont bénéficie le Maroc auprès de ces deux institutions, a affirmé, lundi, la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah.

La Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International ont confirmé, lundi, le maintien de l’édition 2023 des Assemblées Annuelles des deux institutions internationales, prévues du 09 au 15 octobre 2023 à Marrakech.

“Cette décision témoigne de la confiance dont bénéficie le Maroc auprès de ces deux institutions, notamment dans le sillage de la gestion efficace, efficiente et urgente des effets et des conséquences de la tragédie du séisme d’Al Haouz conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste”, a souligné Mme Fettah dans une déclaration à la presse.

Ces Hautes Instructions Royales, a-t-elle relevé, sont aujourd’hui implémentées et exécutées de façon urgente et coordonnée entre l’ensemble des parties prenantes sur le terrain.

“Cette décision est également le fruit d’un travail conjoint entre le gouvernement marocain et les deux institutions de Bretton Woods qui leur a permis de s’assurer de cette gestion efficace et efficiente de la crise, que les citoyens victimes de cette crise sont pris en charge en priorité, mais également que l’infrastructure et les équipements qui vont nous permettre d’organiser cet évènement assurent également la pleine sécurité des participants”, a indiqué la ministre.

Le gouvernement bahreïni ratifie un accord énergétique avec le Maroc

La décision des deux institutions “témoigne d’abord de la qualité de la relation de partenariat fort avec le Maroc de façon générale, mais également d’une volonté affirmée de soutenir notre pays dans une conjoncture difficile”, a-t-elle soutenu, ajoutant que la priorité est la sécurité des citoyens et des victimes, ainsi que le retour très rapide à une activité économique et sociale normale.

Cette décision annoncée par les deux institutions de Bretton Woods fait suite aux diligences menées conjointement avec le gouvernement marocain leur permettant de prendre connaissance, au cours de ces dix derniers jours, des différentes dispositions prises par le Royaume pour gérer les conséquences du séisme sur les plans humain et matériel et de constater la capacité de la ville de Marrakech à accueillir cet événement dans les meilleures conditions, fait observer le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué.

“Ainsi, du 09 au 15 octobre 2023, Marrakech sera bien la ville hôte de ce grand rendez-vous annuel de la finance internationale et accueillera les Ministres des finances et les Gouverneurs des banques centrales de 189 pays membres”, souligne le ministère, notant que des dirigeants du secteur public, des parlementaires, des décideurs et experts du secteur privé, des représentants d’ONG, des économistes, des universitaires et des médias internationaux se réuniront dans la ville ocre, pour débattre des enjeux économiques mondiaux, des défis du développement et des politiques de financement dans un contexte de ralentissement exacerbé par une montée des tensions géopolitiques.

Sahara Marocain | L’Union des Comores réitère son soutien au plan d’autonomie en tant qu’unique solution

L’accueil par le Maroc de ces Assemblées Annuelles est une reconnaissance par les deux institutions du leadership de SM le Roi Mohammed VI et des progrès majeurs accomplis par le Royaume durant ces 24 années, souligne la même source, ajoutant que “c’est avec la même détermination, son hospitalité légendaire et son expertise dans l’organisation des grandes manifestations internationales que le Maroc s’apprête dans quelques jours, à accueillir cet événement planétaire qui marque son retour sur notre continent, 50 ans après sa tenue au Kenya en 1973”.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,épargne nationale,PIB,HCP

HCP | L’épargne nationale à 26,7% du PIB au 4e trimestre 2023

L’épargne nationale s’est située à 26,7% du produit intérieur brut (PIB) au 4ème trimestre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...