Le Japon confirme son 1er cas du variant Omicron

Japon,Variant Omicron

Le Japon a confirmé son premier cas d’infection par le nouveau variant Omicron du coronavirus, moins d’une semaine après sa découverte en Afrique du Sud, a indiqué mardi une source gouvernementale.

Un homme d’une trentaine d’années a été trouvé infecté par la souche fortement mutée après être arrivé dimanche de Namibie à l’aéroport de Narita, près de Tokyo, dimanche, rapporte l’agence Kyodo.

L’homme a été testé positif au coronavirus à son arrivée et des échantillons sont en cours d’analyse à l’Institut national des maladies infectieuses pour confirmer s’il s’agit du variant Omicron.

L’Organisation mondiale de la santé a prévenu que le variant Omicron, qui a déjà été confirmé en Europe, au Canada, en Israël et à Hong Kong, pourrait être plus transmissible ou échapper à l’immunité conférée par les infections et les vaccins précédents.

Le Japon a fermé ses frontières aux nouveaux arrivants étrangers à partir de mardi et a exigé que les citoyens et les étrangers ayant le statut de résident qui reviennent de zones à haut risque soient placés en quarantaine pendant 10 jours dans une installation désignée par le gouvernement.

Lire aussi
Variant Omicron | Le président sud-coréen pour des mesures d'immigration plus strictes

Le Premier ministre Fumio Kishida a promis de prendre toutes les précautions nécessaires pour “éviter le pire scénario” en annonçant ces mesures, qui interviennent trois semaines seulement après que le Japon a assoupli les règles d’entrée pour les hommes d’affaires, les étudiants étrangers et les participants à son programme de stages techniques.

LR/MAP

Voir aussi

Omicron,variants,OMS

Omicron pourrait générer des variants plus dangereux (OMS)

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...