Le géranium Robert, elâtarcha

Le géranium Robert, dit en dialecte marocain «elâtarcha», est une plante bien connue dans le monde, depuis fort longtemps, pour ses vertus thérapeutiques. Attention, ce n’est pas le géranium décoratif qui, lui, a grosses fleurs aux différentes couleurs.

Chez nous, elâtarcha, que l’on trouve chez presque tous les vendeurs de menthe, on l’ajoute en hiver au thé pour le parfumer. Mais les herboristes, eux, la conseillent pour le rhume, les problèmes de digestion, les calculs rénaux, le diabète. Cette plante entre dans la composition de beaucoup de préparations curatives, notamment pour la peau et le cuir chevelu. Ailleurs dans le monde, le géranium Robert est également utilisé comme une plante curative.
Boire en infusion les feuilles, les fleurs et les tiges de géranium soigne l’ulcère gastrique, l’asthénie, les diarrhées, la gastroentérite et les oxyures, les hémorragies utérines, le diabète, les problèmes de reins et urinaires… En usage externe, sous forme de poudre ou en décoction, le géranium est utilisé pour soigner les ophtalmies, laryngites, angines, aphtes, dermatoses, dartres, eczémas, plaies, ulcérations, engelures, œdèmes des jambes et surtout les hémorroïdes. Enfin, il paraît, selon des écrits médicaux très anciens, que boire du géranium Robert soigne un mal à l’ego et apaise aussi les chagrins d’amour.

Voir aussi

La poire, Boueouid

La poire, appelée chez nous «boueouid» ou «ngass», se cultive au Maroc, principalement dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.