Le cas Ghellab Un opposant au perchoir!

Le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, pourrait garder son poste à la Chambre des représentants suite au passage du Parti de l’Istiqlal à l’opposition. Ceci ne pose aucun problème. En effet, selon l’USFP, la Constitution est claire: «Il a été élu président lors de la première session de la législature, il ne peut être démis que lors de la session d’avril prochain et seulement si ses opposants parviennent à voter contre lui», a rapporté le parti de la rose!

Voir aussi

Etats-Unis Maroc,UE,Sahara

Sahara Marocain | Les USA ont pris la bonne décision, l’UE devrait naturellement suivre

En reconnaissant la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, les États-Unis d’Amérique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.