Istiqlal L’enfant terrible sera puni

Mohamed El Ouafa risque l’expulsion de l’Istiqlal. En effet, le 10 juillet dernier, l’ultimatum de 24 heures fixé au ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, par le PI a pris fin, alors que le ministre n’avait pas démissionné du gouvernement Benkirane. En conséquence, le Parti de l’Istiqlal a suspendu Mohamed El Ouafa de ses fonctions au sein du parti. L’homme sera traduit devant la commission disciplinaire et d’arbitrage pour «déviance des principes et objectifs» de l’Istiqlal. El Ouafa risque l’expulsion et la perte de sa place au Conseil national du PI. Mais il savait bien ce qui l’attendait…

Voir aussi

Tanger Med | Mise en échec d’une opération de trafic de comprimés psychotropes

Tanger Med | Mise en échec d’une opération de trafic de comprimés psychotropes vers le territoire national

Les éléments de la sûreté nationale opérant au port de Tanger-Med ont mis en échec, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.