La police à la rescousse !

«Allô, la police? Venez vite à mon secours…». Venant d’une personne en détresse ou en danger, cet appel serait, le moins qu’on puisse dire, tout à fait normal.

Mais quand c’est un homme, marié depuis 18 ans et père de deux enfants… Et alors? Ceci n’empêche pas l’intervention en sa faveur s’il est en danger. Mais il l’est vraiment! Et le danger n’est autre que sa femme… Ou plutôt, l’appétit sexuel de sa femme dont il avouaitêtre «très affaibli» quand il a appelé la police.

Notre ami est turc et vit en Allemagne. Il avait sollicité l’aide de la police pour justement «soutenir son repos nocturne». Il s’est avoué dominé et humilié par son ogresse de femme… Depuis quatre ans, il a même abandonné la chambre conjugale pour le salon.

Mais c’était sans compter sur la ténacité de l’épouse nymphomane.

La nuit, elle se plante au salon et «exige en permanence qu’il remplisse son devoir conjugal», sinon, gare à la bagarre… Bagarre, en fait, c’est l’obliger à faire «ça » de force… Une force que même les forces de l’ordre ont été incapables de calmer…

Face à cette arme fatale et cet appétit insatiable, le mari a décidé de demander le divorce et de «déménager pour avoir enfin la paix».

Très consciencieux, notre ami veut le matin «être en forme quand il part au travail». Quel gâchis! Avec une femme pareille, j’en connais qui enverraient paître le plus redoutable des patrons, plutôt que d’être en forme au bureau, ce qui est actuellement impossible pour le Turc…

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.