La FSJES de Rabat abrite la 21ème Conférence annuelle de l’AIEIA

AIEIA,écoles,instituts,administration,Rabat,Conférence annuelle,ALGA,CGLU Afrique

La 21ème conférence annuelle de l’ des écoles et () aura lieu, pour la première fois au , du 25 au 29 juillet, à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales d’Agdal (FSJES), avec la participation de plus de 65 pays des quatre coins du monde.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le , cette conférence est organisée par l’Université Mohammed V de Rabat, le Conseil communal de la ville de Rabat, l’AIEIA, Cités et Gouvernements Locaux Unis d’ ( ) et son Académie africaine des collectivités territoriales (ALGA), sous le thème : “La mise en œuvre et la promotion des principes de la gouvernance efficace, pour ne laisser personne, ni aucun endroit de côté”.

Cet événement sera marqué par la participation des représentants de la Communauté et la Fraternité de l’AIEIA, des politiciens, des décideurs de l’administration publique, des praticiens, des universitaires, des doctorants et des chercheurs, ainsi que d’autres acteurs et parties prenantes de diverses disciplines et secteurs venus du monde entier, indique les organisateurs dans un communiqué.

Ce rendez-vous, poursuite le texte, mettra en exergue, discutera et débattra les 11 principes de la gouvernance efficace pour le développement durable, conçus par les membres du Comité des expert(e)s de l’administration publique de l’Organisation des Nations Unies (UN-CEPA), approuvés et adoptés par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) en 2018.

Rabat | Ouverture de la 21ème Conférence annuelle de l’AIEIA

Il permettra, en outre, l’ancrage d’une gouvernance efficace basée sur les valeurs et principes de la non-discrimination, la participation, la subsidiarité et l’équité intergénérationnelle, en tant que gage du bien-être des populations, du développement des territoires et de la pérennité des générations futures, ajoute la même source.

Les travaux de cet événement s’articulent autour de trois piliers fondamentaux de la gouvernance efficace, à savoir “l’efficacité, l’intégrité et l’inclusion, des principes alignés non seulement avec les agendas mondiaux pour le développement durable à l’horizon 2030, mais aussi avec l’agenda 2063 de l’Union Africaine (UA), pour ne laisser personne, ni aucun endroit en marge”, précise-t-on.

Le programme de cette conférence comprend, notamment, des sessions dédiées spécifiquement au thème général de la conférence (appelé Conference Theme Track), des ateliers et des panels parallèles sur des problématiques liées au thème général de la Conférence en plus de sessions des dix groupes de travail de l’AIEIA qui représentent une des innovations des modes de gouvernance de cette Organisation, marquées par quelque 291 contributions scientifiques.

Rabat | Ouverture de la 21ème Conférence annuelle de l’AIEIA

Cet événement comprend également un séminaire dédié aux étudiant(e)s du cycle doctoral et un autre pour l’appui à la publication, des élections pour le renouvellement des membres du conseil de gestion de l’AIEIA, une cérémonie de remise des prix de l’AIEIA, une session pour présenter les rapports de ces différentes sessions, en plus d’un panel marocain portant sur “Le Nouveau modèle de développement et la régionalisation avancée”, qui sera animé par d’éminents professeurs de l’Université Mohammed V de Rabat.

Cette 21ème conférence est soutenue notamment par le parlement du Royaume du , le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) relevant du ministère de l’Intérieur, la Commission européenne, le Département des affaires économiques et sociales de l’Organisation des Nations Unies (UN-DESA), la Direction des institutions publiques et de la gouvernance digitale à New York, l’Agence de la transition écologique (ADEME) de France, ONU-Femmes et l’Université Della Svizzera Italiana (USI) de la Suisse, conclut le communiqué.

LR/

Voir aussi

Maroc,Royaume-Unis,Lord Tariq Ahmad,Afrique du Nord,ONU,Commonwealth,Nasser Bourita,Coopération bilatérale

Les relations entre le Maroc et le Royaume-Unis appelées à se hisser au plus haut niveau

Les relations déjà “distinguées” entre le Maroc et le Royaume-Uni sont appelées à se hisser …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...