Iran | Trump frappera-t-il avant de partir ?

Iran Trump Frappera T Il Avant De Partir

Selon le New York Times, Donald Trump avait sondé la semaine dernière plusieurs de ses principaux collaborateurs sur la possibilité de mener «dans les prochaines semaines» une action contre un site nucléaire iranien, mais ces collaborateurs l’ont «dissuadé d’aller de l’avant avec une frappe militaire».

Donald Trump, qui doit quitter la Maison-Blanche en janvier en raison de sa défaite face au démocrate Joe Biden lors de la présidentielle du 3 novembre 2020, mène depuis des années une politique qu’il qualifie de «pression maximale» contre l’Iran. Le président en exercice a retiré les Etats-Unis de l’accord international sur le dossier nucléaire iranien conclu en 2015, l’estimant insuffisant, et a rétabli des sanctions contre Téhéran.

L’armée israélienne de son coté a mené  des frappes aériennes de représailles contre des objectifs iraniens en Syrie, faisant au moins dix morts, selon une ONG. Elles font suite à la découverte d’explosifs le long de la frontière entre les deux pays, dans une zone de facto située dans le nord de l’Etat hébreu.

Ces incidents sont intervenus par ailleurs quelques heures avant l’arrivée prévue en Israël du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo et du ministre des Affaires étrangères de Bahreïn qui devraient discuter du dossier iranien avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu. «Ce que l’Iran et la Syrie ont fait: ils ont placé des engins explosifs improvisés près de la ligne Alpha pour frapper les troupes israéliennes. Ce que nous avons fait : nous venons de frapper des cibles de la Force iranienne Qods et des forces armées syriennes en Syrie», a écrit l’armée israélienne dans un communiqué.

Les forces israéliennes ont notamment ciblé le «quartier général iranien» en Syrie, un «site secret» accueillant des «délégations de hauts responsables iraniens», la 7ème  division de l’armée syrienne et des batteries de missiles sol-air, a déclaré son porte-parole Jonathan Conricus lors d’une conférence téléphonique.

P.Zehr

Voir aussi

Golfe Retour à La Normalisation Diplomatique

Golfe | Retour à la normalisation diplomatique

Les six pays arabes du Golfe ont signé un accord de «solidarité et de stabilité», …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.