Flash Infos

Iran Où en est vraiment le nucléaire?

La reprise des négociations entre l’Iran et le groupe 5+1 a été rendue possible par l’ouverture diplomatique initiée par le nouveau président iranien, Hassan Rohani, en direction du président Obama, lors de sa visite à New York fin septembre.

Cette ouverture du président iranien, élu en juin 2013, a été largement interprétée comme un 1er pas destiné à obtenir un allègement des sanctions internationales qui frappent le pays, l’une de ses promesses de campagne. Téhéran affirme que son programme nucléaire reste conforme au Traité de non-prolifération nucléaire que l’Iran a ratifié en 1970. Les Occidentaux et Israël soupçonnent l’Iran de cacher un volet militaire sous couvert de son programme nucléaire civil. Le 27 septembre 2012, le 1er ministre israélien, Benyamin Nétanyahu, a affirmé devant l’Assemblée générale des Nations Unies que l’Iran n’était plus qu’à quelques mois de la «ligne rouge». Selon les experts israéliens, l’Iran pourrait atteindre rapidement le seuil des 240 kg d’uranium enrichi à 20%, ce qui lui permettrait de passer à un enrichissement à 90%, nécessaire pour construire une bombe.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.