Iran : L’accord nucléaire en question

Iran : L’accord nucléaire en question

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit espérer que Donald Trump prendra une décision «équilibrée» sur le maintien des Etats-Unis, dans le cadre de l’accord sur le contrôle du programme nucléaire de l’Iran. «Il est très important de le préserver dans sa forme actuelle et, bien sûr, la participation des Etats-Unis serait un élément très important de ce point de vue», a déclaré le chef de la diplomatie russe en visite au Kazakhstan.

L’accord conclu entre l’Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU plus l’Allemagne prévoit une limitation des activités nucléaires iraniennes, en échange d’une levée de la plupart des sanctions économiques prises contre Téhéran.

Donald Trump, qui s’est à plusieurs reprises montré très critique à l’égard de cet accord conclu sous l’administration Obama, devrait annoncer qu’il ne renouvelle pas la certification américaine, ce qu’il a pourtant fait à deux reprises depuis sa prise de fonction. Pour le président américain, qui doit faire connaître sa position avant le 15 octobre, cet accord est «le pire jamais négocié» et constitue une «gêne».

Si Donald Trump décide de ne plus proroger l’accord, les parlementaires américains disposeront alors d’une période de 60 jours pour décider de la remise en vigueur des sanctions qui ont été levées contre l’Iran.

Patrice Zehr

Voir aussi

ONU,Algérie,Haut Commissariat des Droits de l’Homme

L’ONU interpelle à nouveau les autorités algériennes sur la torture et la répression des manifestants

Des experts de l’ONU ont interpellé à nouveau le régime algérien sur les pratiques de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.