Inde : La plus grande élection du monde

Inde : La plus grande élection du monde

L’Inde consacrera-t-elle l’enracinement des nationalistes hindous dans une société polarisée, ou choisira-t-elle l’alternance?

Un million de bureaux de vote seront nécessaires au total, pour élire 543 députés de la Lok Sabha, Chambre basse du Parlement, dont la couleur politique déterminera celle de l’Exécutif de ce régime parlementaire. Des déserts du Rajasthan aux villages tribaux des confins du Tibet, des montagnes brumeuses du Cachemire aux mégapoles tentaculaires et polluées de Bombay et Calcutta, 900 millions d’Indiens majeurs sont appelés à choisir le prochain gouvernement de cette nation de 1,3 milliard d’habitants.

Propulsé triomphalement aux responsabilités en 2014 avec son Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien), le Premier ministre de 68 ans, Narendra Modi, compte bien être reconduit dans ses fonctions. En travers de son chemin, se dressent le Parti du Congrès, formation qui a dominé la politique indienne depuis l’indépendance de 1947, ainsi qu’une myriade de puissants partis régionaux décidés à en découdre. Malgré un taux de croissance enviable vu de l’extérieur (6,7% en 2017-2018), celle-ci est jugée insuffisante au vu du potentiel et des besoins du géant démographique. Le pays n’arrive pas à générer assez d’emplois pour le million de jeunes qui arrivent chaque mois sur son marché du travail et, dans les campagnes, la grogne des agriculteurs monte.

En raison des dimensions colossales du pays -le deuxième le plus peuplé au monde après la Chine-, ces législatives sont découpées en sept phases, différentes régions votant à tour de rôle dans ce scrutin uninominal majoritaire à un tour, du 11 avril au 19 mai. Le comptage des voix sera effectué le 23 mai. Barbe blanche impeccable et fines lunettes, le visage de Narendra Modi est partout en Inde. Son principal opposant, Rahul Gandhi, 48 ans, président du Parti du Congrès, a résumé sur Twitter sa vision du bilan du mandat des nationalistes hindous: «Mensonges. Mensonges. Mensonges. Méfiance. Violence. Haine. Peur».

LR

Voir aussi

Crise sanitaire,Union européenne

Crise sanitaire | L’UE met à jour sa stratégie industrielle

L’Union européenne (UE) a mis à jour, mercredi, sa stratégie industrielle afin de faire tenir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.