Impact catastrophique de la pandémie de Covid-19 sur la lutte contre le cancer en Europe (OMS)

L'OMS encouragée par les résultats préliminaires des essais cliniques

La pandémie de a eu un impact catastrophique sur la détection, le diagnostic et le traitement du en Europe, a affirmé la branche de l’Organisation mondiale de la () en Europe à l’occasion de la Journée mondiale contre le .

La façon dont la pandémie retarde les soins aux personnes atteintes de et crée des retards accumulés dans les services de , est une interaction mortelle, estime le Dr Hans Kluge, directeur de l’/Europe, cité par un communiqué.

Au début de la pandémie, le diagnostic des tumeurs invasives a chuté de 44 % en Belgique, tandis qu’en Italie, les dépistages colorectaux ont diminué de 46 % entre 2019 et 2020. En Espagne, le nombre de cancers diagnostiqués en 2020 était inférieur de 34 % aux prévisions, selon les données collectées par l’.

Au cours du dernier trimestre de 2021, les soins contre le cancer – dépistage et traitement – ont été perturbés de 5 à 50 % dans tous les pays, précise la même source.

Coronavirus-Immigration : À l’heure du Covid-19, l’espoir change de camp

La situation s’est améliorée depuis le premier trimestre de l’année dernière, où les services ont été perturbés de plus de 50 % dans 44 % des pays, et de 5 à 50 % dans les autres, mais l’effet d’entraînement de cette perturbation se fera sentir pendant des années, fait observer l’organisation.

D’après la même source, 44 % des pays du monde entier ont signalé une augmentation des retards dans les services de dépistage du cancer au cours du second semestre de 2021.

L’impact de va en effet bien au-delà de la maladie elle-même. Le cancer touche toutes nos vies, soit directement, soit par ses effets sur la famille et les proches. En Europe et en Asie centrale, une personne sur quatre recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie. Il s’agit de l’une des principales causes de mortalité et de morbidité dans la Région européenne de l’OMS, représentant plus de 20 % de tous les décès, a poursuivi le chef de l’OMS/Europe.

Chine | Un possible vaccin se fabrique déjà à grande échelle

La Journée mondiale contre le cancer est l’occasion de rappeler que 30 à 40% des cancers en Europe et en Asie centrale sont évitables, selon l’OMS.

LR/MAP

Voir aussi

COVID-19 | Le Sud des Etats-Unis frappé par une flambée de cas

Covid-19 | Les Etats-Unis retirent le Maroc de la liste des destinations à haut risque

Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a retiré le Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...