Hydrogène vert | Le Chef du gouvernement publie la circulaire de mise en œuvre de « l’Offre Maroc »

En application des Hautes Directives Royales, le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a émis, lundi, la circulaire de mise en œuvre de “l’Offre Maroc” pour le développement de la filière de l’hydrogène vert, laquelle constitue une offre opérationnelle et incitative, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière de l’hydrogène vert.

Il s’agit d’une offre adaptée aux besoins des investisseurs afin de positionner le Royaume en tant qu’acteur compétitif sur cette filière naissante à fort potentiel, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement.

La même source relève que cette circulaire intervient en application des Hautes Orientations Royales exprimées lors de la séance de travail présidée par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, en date du 22 novembre 2022, et des Hautes Instructions du Souverain, contenues dans le discours du Trône en date du 29 juillet 2023, dans lequel Sa Majesté le Roi avait engagé le gouvernement à entreprendre la mise en œuvre rapide et qualitative de “l’Offre Maroc” dans le domaine de l’hydrogène vert “de manière à valoriser les atouts dont dispose Notre pays en la matière et à répondre au mieux aux projets portés par les investisseurs mondiaux dans cette filière prometteuse”.

La vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi permet au Maroc d’occuper une position privilégiée aux niveaux continental et international en matière de développement des énergies renouvelables et ce, en mettant à contribution le positionnement précurseur du Royaume dans les énergies renouvelables, ses ressources naturelles riches et diversifiées, sa position géographique stratégique, ses infrastructures de classe mondiale et son capital humain qualifié. Cette donne permettra au Maroc de jouer un rôle primordial dans la transition énergétique mondiale et dans la reconfiguration des flux qui en résultera.

Parlement | Séance plénière conjointe lundi des deux Chambres pour la présentation du programme gouvernemental

La Circulaire du Chef du gouvernement précise les étapes opérationnelles pour la mise en œuvre de “l’Offre Maroc”, les moyens mis en œuvre par l’Etat pour assurer le succès de cette opération, ainsi que les rôles des différents intervenants. Cette offre se base sur la mise en œuvre d’une démarche holistique, pragmatique et transparente donnant toute la visibilité nécessaire aux investisseurs.

Elle comprend 6 parties : le champ d’application de l’Offre Maroc, le foncier mobilisé pour la mise en œuvre de l’Offre Maroc, les infrastructures nécessaires au développement de la filière de l’hydrogène vert, les mesures incitatives de l’Offre Maroc, le processus de sélection des investisseurs et de contractualisation avec l’Etat et la gouvernance de la filière de l’hydrogène vert.

Dans cette transition, il est prévu que l’hydrogène vert constitue un vecteur énergétique crucial et l’un des principaux catalyseurs de la transition énergétique et d’une croissance durable dans le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi. Cette filière émergente pourra constituer un tournant pour l’économie marocaine, face aux enjeux économiques, sociaux, environnementaux et technologiques qu’elle sous-tend.

Dans ce cadre, “l’Offre Maroc” s’applique aux projets intégrés de l’amont, depuis la génération d’électricité à partir d’énergies renouvelables et l’électrolyse, jusqu’à l’aval avec la transformation de l’hydrogène vert en ammoniaque, méthanol, carburants synthétiques, etc., ainsi que la logistique y afférente.

RNI : Nouveau bureau politique, nouvelles structures

“L’Offre Maroc” s’adresse aux investisseurs ou consortiums désirant produire de l’hydrogène vert et ses dérivés, adressant le marché domestique, l’export ou les deux à la fois.

Le vif intérêt exprimé d’ores et déjà par près d’une centaine d’investisseurs, nationaux et internationaux, afin de produire de l’hydrogène vert au Maroc, confirme le potentiel important de notre pays dans ce domaine, souligne le communiqué.

Le foncier constituant un enjeu clé pour le développement de la filière de l’hydrogène vert, l’Etat a identifié un foncier public significatif, de l’ordre d’un million d’hectares. Il sera ainsi procédé, lors d’une première phase, à la mise à disposition des investisseurs de 300.000 hectares à répartir en lots de 10.000 à 30.000 hectares, en fonction de la taille des projets prévus, l’Etat veillant, dans un cadre contractuel, à préserver le foncier public et garantir sa bonne utilisation.

“L’Offre Maroc” s’articule également autour d’une infrastructure compétitive à planifier, mutualiser, développer et maintenir, conformément aux meilleurs standards internationaux et en fonction des besoins et de l’évolution de l’industrie de l’hydrogène vert, en plus de la mise en place de mesures incitatives et de l’accompagnement des porteurs de projets.

Il est à noter qu’afin d’assurer les conditions de réussite de la mise en œuvre de “l’Offre Maroc”, les conventions-cadre d’investissement, entre l’Etat et l’investisseur, prévoient des clauses de rendez-vous pour évaluer régulièrement l’avancement du programme d’investissement, dans le cadre d’une relation Etat-investisseur marquée par la transparence et un respect strict des règles de confidentialité.

LR/MAP

,

Voir aussi

Nasser Bourita,Shaya Zindani,Yémen

Entretien téléphonique entre Nasser Bourita et son homologue yéménite

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...