Eau potable et d’irrigation | El Otmani préside la 2è réunion du Comité de pilotage du programme national 2020-2027

El Otmani Préside La 2è Réunion Du Comité De Pilotage Du Programme National 2020 2027

Le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a présidé, mercredi, la deuxième réunion du Comité de pilotage du Programme national 2020-2027 d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation.

Dans une allocution en ouverture de cette réunion, dédiée à l’examen du bilan de réalisation des projets s’inscrivant dans le cadre de ce Programme, ainsi que ses nouveautés et perspectives futures, M. El Otmani a rappelé les grandes réalisations du Royaume dans le domaine de l’eau, grâce à la politique sage et avant-gardiste de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le sillage de la politique menée par Feu SM Hassan II qui était basée sur la mobilisation maximale et la gestion optimale des ressources en eau.

Selon un communiqué du département du Chef du gouvernement, M. El Otmani a relevé que le Maroc a ainsi pu répondre aux besoins des citoyens en eau potable et accompagner les divers secteurs de production, comme l’agriculture, en dépit des ressources limitées en eau et les périodes de sécheresse qu’a connu le Royaume, garantissant ainsi sa sécurité hydrique et alimentaire.

Dans le cadre de la Haute sollicitude royale accordée à la gestion de l’eau, SM le Roi a donné, en 2018, ses Hautes instructions pour la construction de grands barrages dans les diverses régions du pays, tout en exhortant le gouvernement dans le discours du Trône de la même année à mettre en place un plan national pour l’eau, qui a été présenté devant la commission interministérielle de l’eau en décembre 2019, a ajouté M. El Otamni.

En date du 7 janvier 2020, un accord cadre relatif à l’application du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation pour la période 2020-2027 a été conclu, pour une enveloppe de 115,4 milliards de dirhams, a relevé le Chef du gouvernement.

Ce Programme comprend une série de mesures et de chantiers dont l’application permettra de multiplier, renforcer et diversifier les sources d’alimentation en eau dans les milieux urbain et rural, a soutenu M. El Otmani, appelant le gouvernement à adopter un modèle de gouvernance efficient en vue d’assurer le suivi et l’évaluation des diverses composantes de ce projet.

Il a également appelé l’ensemble des parties prenantes à ce programme à redoubler d’effort en vue d’assurer sa mise en oeuvre, dans le dessein d’assurer l’alimentation en eau potable et d’irrigation et limiter les effets des changements climatiques.

Les membres du comité ont suivi, à cette occasion, un exposé du ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, dans lequel il a présenté la situation hydrique actuelle dans le Royaume et le bilan d’étape de la réalisation du Programme, notamment au niveau de la construction des barrages, des infrastructures d’eau, des stations de dessalement de l’eau de mer, de l’exploration des eaux souterraines et autres composantes du Programme.

Le ministre a également évoqué les projets prévus dans le cadre du Programme durant l’année 2021, ses perspectives, ainsi que le volet relatif à la gouvernance, à la communication et la sensibilisation, souligne le communiqué.

Par la suite, les membres de la commission ont suivi un exposé du ministre de l’Intérieur qui a notamment passé en revue l’état d’avancement des projets relatifs au renforcement de l’alimentation en eau potable dans le monde rural, la réutilisation des eaux usées et l’économie de l’eau.

De son côté, a poursuivi le communiqué, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a traité des perspectives de mise en œuvre du Programme dans le volet relatif au secteur agricole et au développement rural.

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable a quant à lui présenté le bilan des interventions de l’Office dans le cadre de l’application du Programme, selon la même source, notant qu’à l’issue du débat, le comité a approuvé une série de décisions et de recommandations liées au suivi du Programme, sa gestion et la mise à jour de ses composantes.

Cette réunion s’est tenue en présence du ministre de l’Intérieur, du ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, du ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, du ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement et du directeur général de l’ONEE.

LR/MAP

Voir aussi

La République Coopérative de Guyana retire sa reconnaissance de la pseudo rasd

La République Coopérative de Guyana retire sa reconnaissance de la pseudo “rasd”

La République Coopérative de Guyana a annoncé, samedi, sa décision de retirer sa reconnaissance de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.