Défi Quel exemple de persévérance!

Meriem et Oumrada, deux sœurs âgées respectivement de 58 et 60 ans, viennent de décrocher leur licence en littérature française à la Faculté des Lettres d’Agadir. Le projet de fin d’étude dont elles ont bénéficié est intitulé «L’autoformation face à l’analphabétisme: retour sur une expérience», comme la leur…
L’une des lauréates, Meriem, raconte à la MAP comment elles ont dû quitter l’école au niveau du CM2 pour aider leur maman. «Nous étions les aînées d’une grande fratrie composée de onze filles et de quatre garçons».

Elle revient aussi sur son dernier voyage en France où elle est s’est rendue, la veille des examens de licence, pour prendre soin de sa fille après son accouchement. «J’ai tout noté dans un carnet et je m’en suis donnée à cœur joie de réviser mes cours durant les escales dans les aéroports».
Oumrada, mère de trois enfants, raconte comment elle a passé son certificat d’études préparatoires et son baccalauréat avec sa propre fille Wiam, classée parmi les majeurs de sa promotion au niveau de Souss-Massa-Drâa et qui poursuit actuellement ses études à l’ISCAE.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.