Flash Infos

Décompensation : El Ouafa annonce la fin du système de subvention

Elouafa ministre affaires generales maroc 2014

Mohamed El Ouafa reste intraitable, fidèle à lui-même. Le système de subvention, selon lui, a dévié de ses objectifs. Il n’a donc plus raison d’être.

La décompensation des produits pétroliers -le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed El Ouafa, n’en doute pas- est incontournable. Conforté par la baisse du prix du gasoil et du fuel, le ministre a presque annoncé, lors de sa prestation au Forum de la MAP, la fin d’une Caisse de compensation vieille de 73 ans (elle a vu le jour en 1941) qui, selon lui, a dévié de son objectif. Mise en place pour une noble cause, celle de subventionner les classes moyennes, elle a profité à des catégories de la population non visées.
Fidèle à lui-même et se voulant rassurant, le ministre s’est adressé directement aux populations visées. La décompensation des produits pétroliers n’aura pas d’impact négatif sur le pouvoir d’achat des citoyens, a-t-il martelé.
Même scénario pour le gaz butane. Là-aussi, El Ouafa a reconnu que la subvention a également dévié de son objectif principal, à savoir qu’elle était dédiée aux couches démunies et a continué à profiter à d’autres. Il sous-entendait les secteurs économiques.

Malgré tout, le ministre est resté catégorique en dévoilant que le gouvernement n’a encore pris aucune décision finale à ce sujet et qu’il réfléchit à une approche qui, selon lui, aurait pour avantage de profiter aux couches démunies qui ne profitent de la subvention du gaz butane qu’à hauteur de 38% seulement.
El Ouafa a dit refuser cette situation. Et d’assurer: «Le gouvernement refuse cette fuite en avant, sachant que le plus facile en politique est de fermer l’œil et laisser la situation s’envenimer».

Mohammed Nafaa

Voir aussi

Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika visant à résoudre la crise en Libye

Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika visant à résoudre la crise en Libye

L’émissaire par intérim de l’ONU en Libye, Stephanie Williams, a apporté son soutien aux efforts …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.