Dakhla | Coup d’envoi des travaux des 5è Journées internationales de macroéconomie et de finance

Les travaux de la 5ème édition des “Journées internationales de macroéconomie et de finance” (JIMF), ont démarré, mercredi à Dakhla, sous le thème “Intégration économique en Afrique: La voie vers un avenir plus prospère”.

Initié par Bank Al-Maghrib, le Laboratoire de recherche en innovation, responsabilités et développement durable (INREDD) de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et Bernoulli Center for Economics (BCE) de l’Université de Bâle, en collaboration avec le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, ce forum s’inscrit dans le cadre d’initiatives visant à promouvoir un échange constructif entre chercheurs et décideurs et à formuler des recommandations aux questions critiques en matière de politiques économiques.

Cet événement de trois jours durant vise également à explorer les enjeux et les opportunités de l’intégration économique en Afrique et à formuler des recommandations visant à renforcer davantage cette intégration, tout en favorisant la prospérité et le développement durable et inclusif du continent.

Ce forum économique tend aussi à mettre l’accent sur les défis de l’intégration économique de l’Afrique, les opportunités et les challenges de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), ainsi que sur les expériences internationales d’intégration économique et les technologies, la recherche et l’innovation en tant que leviers de l’intégration en Afrique.

Casablanca, Rabat, Dakhla, Lusaka... | Le 1er Sommet de l'éducation par le Sport, du 3 au 6 avril 2021

Au programme de cette rencontre figurent des sessions thématiques et des panels axés sur “Les progrès et les défis de l’intégration économique en Afrique”, “L’Initiative atlantique et l’intégration économique”, “Le développement territorial et l’intégration économique” et “La politique monétaire, les investissements étrangers directs et l’intégration économique en Afrique”.

Au menu de ce forum, figurent également des panels portant sur “La gouvernance nationale constructive, en faveur de l’intégration régionale durable en Afrique”, “Le changement climatique, la gouvernance et le développement en Afrique”, “Les enjeux du changement climatique liés à l’intégration économique” et “Les chaînes de valeur mondiales et l’intégration économique”.

La séance inaugurale de cette conférence a été marquée par la présence notamment du Wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, du président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Réda Chami, du Wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur d’Oued Eddahab, Ali Khalil et du président du conseil régional, El Khattat Yanja, ainsi que des chefs de services extérieurs et des présidents des collectivités territoriales, outre des professeurs universitaires, des chercheurs et des acteurs économiques.

Sahara Marocain | L’UE appelée à suivre l’exemple des Etats-Unis

Ces Journées internationales de macroéconomie et de finance sont rehaussées par la participation de plusieurs intervenants dont des ambassadeurs de plusieurs pays du Sahel, des présidents de Conseils économiques, sociaux et environnementaux et des acteurs locaux de plusieurs villes et régions du continent, ainsi que des présidents d’universités africaines de renom.

A noter que la 5ème édition des “Journées internationales de macroéconomie et de finance” connaîtra la présentation de 18 travaux de recherche en lien avec la thématique de l’événement réalisés par des chercheurs issus de 12 universités nationales et internationales.

LR/MAP

,

Voir aussi

Bulgarie,Maroc,coopération économique

Un forum d’affaires maroco-bulgare examine les moyens de renforcer la coopération économique

Le renforcement de la coopération économique et des échanges commerciaux entre la Bulgarie et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...