COREP de l’UA | Le Maroc réitère l’importance du renforcement de l’arsenal juridique de l’institution africaine

Le Maroc a réitéré devant le Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine (COREP), qui poursuit les travaux de sa session préparatoire au prochain Sommet de l’Union jusqu’au 27 janvier, l’importance du renforcement de l’arsenal juridique de l’institution africaine en faveur d’une action africaine commune, efficace et efficiente.

L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui conduit la délégation marocaine à cette session, a réaffirmé l’engagement du Maroc « pour une Afrique que nous voulons en plaçant les intérêts du citoyen africain au cœur de l’action africaine commune », ajoutant que le Maroc compte tenu de son expertise exprime sa volonté propre de contribuer à l’évolution de ce domaine au sein du continent africain.

« Par conséquent, notre délégation soutient la nécessité de renforcer l’engagement des États membres en faveur d’une action plus coopérative pour élaborer des stratégies en vue de la mise en œuvre des instruments de l’institution africaine et encourage à ce titre le Bureau du conseiller Juridique à contribuer davantage à la rédaction des instruments juridiques afin que les experts du Comité technique spécialisé sur la justice et les affaires juridiques se consacrent particulièrement aux questions de fond », a souligné Arrouchi qui intervenait lors de l’examen du rapport de la 8eme session du Comité Technique Spécialisé (CTS) Justice et Affaires juridique.

Concentrations économiques non notifiées | Une amende forfaitaire de 500.000 DH

Dans le cadre d’une approche proactive et constructive, le Maroc a poursuivi le processus d’adhésion aux instruments juridiques afin de faire preuve de son plein engagement et participation aux activités de l’organisation et contribuer à l’agenda de tous les organes, a relevé le diplomate.

Dans cette optique, la délégation marocaine prend note avec satisfaction du rapport qui reflète fidèlement les délibérations du CTS et estime que l’endossement du règlement intérieur révisé du comité ministériel de l’UA sur les candidatures africaines au sein du système international renforcera davantage les travaux du comité pour s’acquitter pleinement de son mandat, tout en assurant, pour la première fois à un comité ministériel, la participation élargie aux membres du COREP à ses réunions préparatoires, a affirmé M. Arrouchi.

De même, la délégation marocaine se félicite de l’octroi égal de trois sièges par région conformément au principe de solidarité et d’égalité de souveraineté des États membres de l’Union, et de l’adoption des projets des statuts du centre africain de formation en statistiques (PANSTAT) et de l’institut des statistiques de l’UA (STATAFRIC) qui serviront de plateforme centrale dont l’action est axée en premier lieu sur la gestion du système statistique africain, le renforcement de la coopération entre ses partenaires et en second lieu sur le renforcement des capacités statistiques du système statistique des États membres, a-t-il ajouté.

Maroc-Union des Comores | Ouverture à Dakhla des travaux de la 1ère session de la grande commission mixte

Le Comité des Représentants Permanents de l’Union africaine avait débuté, lundi à Addis-Abeba, les travaux de sa 45eme session ordinaire préparatoire au prochain Sommet de l’UA prévu en février prochain.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Burundi,ASSECAA

Naama Mayara s’entretient à Bujumbura avec le Vice-président de la République du Burundi

Le président de la Chambre des Conseillers et de l’Association des Sénats, Shoura et Conseils …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...