lundi 21 août 2017

Je n’en peux plus!

Un premier regard, un sourire, quelques mots et c’est le lit, comme dirait le Prince des poètes! La besogne n’est pas toujours aussi facilement faite que dite. Quand c’est le cas, il vaut mieux s’abstenir ou repousser une offre dont on ne mesure vraiment pas les conséquences…

On ne sait jamais vraiment à qui on a affaire et là, il n’y a pas autre chose à faire que de ne rien faire… Ne rien voir et ne pas sourire!
Pour mieux comprendre, revenons sur le cas de cette Allemande qui, à trop vouloir faire l’amour, s’est retrouvée au poste de police! Son compagnon de 43 ans, qui n’en pouvait plus face à ses assauts sexuels, n’a pas trouvé d’autre moyen d’être délivré de cette amoureuse envahissante que d’appeler la police!
La femme insatiable et aux appétits sexuels dévorants avait rencontré sa «victime» dans un bar du coin (il est bien de rappeler que la scène a eu lieu à Munich) et, du bar, la nana l’avait ensuite emmené chez elle… Jusque-là, tout allait comme sur des roulettes… Ces dernières deviendront de plus en plus carrées car, après plusieurs passages à l’acte et alors que son partenaire souhaitait quitter ce nid d’amour un peu étouffant, la bonne dame refusait de le laisser partir avant qu’ils n’aient de nouveau plusieurs fois remis ça ! Contraint, l’homme se soumettait aux désirs de son avide partenaire, espérant pouvoir s’échapper. Sans succès. Il a pu finalement se réfugier sur un balcon pour appeler des policiers qui, arrivés sur les lieux, ne tardaient pas à subir à leur tour les assauts de la femme.
Après un passage au poste, cette dernière a été laissée libre. Elle devra cependant répondre de faits présumés d’«agression sexuelle» et de «séquestration»!
Face à une telle histoire, n’est-il pas prudent de ne rien voir, de ne pas sourire et de garder le silence, même dans un bar, surtout à Munich? On ne sait jamais, la présumée «sexualmörder» est toujours en liberté!

Voir aussi

Une affaire de «Q»!

Aujourd’hui, on parlera de «Q» et non pas de «C…». Il est question de savoir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.