Conseil de la Ligue Arabe | Réunion préparatoire au niveau des ministres des AE

Les travaux de la 161ème session du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des délégués permanents se sont tenus, lundi au Caire, en préparation de la réunion du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères prévue mercredi.

S’exprimant à cette occasion, le représentant du Maroc à cette réunion, l’ambassadeur du Royaume au Caire et représentant permanent auprès de la Ligue des États arabes, Mohamed Ait Ouali, a exprimé ses remerciements au Secrétariat général de la Ligue pour le soutien apporté au Royaume lors de sa présidence de la précédente session du Conseil de la Ligue, soulignant que grâce à l’intensification des efforts, d’importantes avancées ont été réalisées sur de nombreux dossiers et sur le traitement de questions fondamentales, avec flexibilité, détermination et dans un esprit de compromis, conformément aux valeurs et fondements de l’action arabe commune.

Le diplomate a passé en revue diverses questions examinées par le Conseil lors de la présidence marocaine, et à leur tête la cause palestinienne, rappelant, à cet égard, que, partant d’une conviction ferme en la justesse de la cause palestinienne, et sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc avait convoqué, en concertation avec l’Etat de Palestine, une réunion d’urgence du Conseil de la Ligue arabe au niveau des ministres des Affaires étrangères, le 11 octobre 2023.

Et d’ajouter que le Royaume a également présidé trois réunions d’urgence au niveau des délégués permanents sur l’évolution de la question palestinienne.

D’autres réunions d’urgence du Conseil de la Ligue arabe ont été tenues sous la présidence du Maroc, dont celle convoquée au niveau ministériel pour examiner le soutien à la République fédérale de Somalie face à la violation contre sa souveraineté et son intégrité territoriale, à l’issue de la quelle le Conseil a adopté une résolution rejetant l’accord entre l’Éthiopie et la région du Somaliland, a indiqué le diplomate.

Le Conseil de la Ligue arabe appelle au plein respect de la souveraineté, l’unité et de l’intégrité territoriale du Soudan

Le Conseil a également tenu une réunion d’urgence pour discuter des derniers développements sur la scène irakienne suite aux bombardements des forces iraniennes ciblant plusieurs zones de la ville d’Erbil, dans le nord de l’Irak, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Ait Ouali a fait remarquer que la présidence du Maroc de la 160ème session du Conseil de la Ligue arabe a coïncidé avec son accueil de la sixième édition du Forum de coopération Russie-Monde Arabe, tenue à Marrakech en décembre 2023. Cet évènement a constitué une nouvelle occasion pour se pencher sur la question palestinienne, le Forum ayant appelé dans sa Déclaration finale à l’organisation d’une conférence internationale de paix en vue d’initier un processus de paix réel et crédible, dans un calendrier précis et avec des garanties internationales, a-t-il rappelé.

Il a indiqué que ce Forum a été aussi une occasion pour passer en revue les derniers développements dans la région arabe, notamment la situation en Libye, au Soudan, en Somalie, au Liban et en Syrie, ajoutant que cet évènement a souligné la nécessité de la conjugaison des efforts internationaux et régionaux pour trouver des solutions politiques à ces crises, conformément aux résolutions des Nations Unies et de la légalité internationale ainsi qu’aux référentiels y afférents.

Israël-Gaza | Le Royaume du Maroc appelle à une réunion d’urgence du Conseil de la Ligue Arabe (MAE)

Le diplomate a relevé que le Royaume du Maroc n’a ménagé aucun effort, lors de sa présidence de cette session, pour concrétiser l’entente arabe sur les questions concernant la région arabe, notant que le Royaume a réussi à parvenir à un compromis sur les déclarations du groupe arabe soumises à la deuxième session de la conférence de révision du traité de non‑prolifération des armes nucléaires.

Il a souligné, à cet égard, l’importance de renforcer l’action arabe commune sur la base de l’unité du destin, ce qui implique, selon lui, la nécessité d’assurer la mise en oeuvre des décisions prises dans le cadre de la Ligue Arabe dans un esprit de recherche de compromis et d’entente.

Afin de réaliser cet objectif, l’ambassadeur a souligné la nécessité d’adhérer collectivement, dans un esprit de sérieux, de crédibilité et de responsabilité, au chantier de la réforme du système de l’action arabe commune, lancé en 2011, et d’œuvrer à finaliser les versions finales des documents de réforme et de développement préparés par les quatre groupes de travail issus de la commission à composition non limitée.

Les délégués permanents se penchent lors de cette session sur la discussion du projet d’ordre du jour de la réunion des ministres des Affaires étrangères qui comprend plusieurs questions politiques, économiques, sociales, juridiques, financières et administratives, à savoir notamment l’action arabe commune et le rapport du Secrétaire Général de la Ligue Arabe sur les activités intersessions (160-161), le Sommet arabe ordinaire prévu à Bahreïn en mai prochain ainsi que la question palestinienne et le conflit arabo-israélien.

LR/MAP

,

Voir aussi

france,franck riester,Maroc,stéphane séjourné

Paris et Rabat unis par un partenariat unique fondé sur un lien exceptionnel (Quai d’Orsay)

Le Maroc et la France sont unis par un “partenariat unique” fondé sur un “lien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...