Bruxelles : Hommage à la première génération des Marocains de Belgique

Bruxelles : Hommage à la première génération des Marocains de Belgique

L’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg, Mohamed Ameur, a rendu un vibrant hommage, samedi à Bruxelles, à plusieurs membres de la première génération d’immigrés marocains, lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 64-ème anniversaire de la Fête de l’indépendance.

M. Ameur a ainsi remis des prix de reconnaissance et de gratitude à ces pionniers de l’immigration marocaine pour leur précieuse contribution au développement et au rayonnement du pays d’accueil et leur indéfectible attachement à la mère patrie et leurs efforts pour la défense de ses valeurs sacrées.

Cette rencontre, empreinte de patriotisme et d’émotion, a réuni plusieurs centaines de Marocains, des élus, des personnalités politiques belgo-marocaines, des opérateurs économiques, des jeunes et des femmes d’horizons multiples venus de toutes les villes du plat pays pour rendre hommage à la première génération d’immigrés marocains et souligner leur rôle prépondérant dans la promotion du vivre-ensemble dans la société belge.

S’exprimant à cette occasion, M. Ameur a affirmé que cet hommage aux Marocains de la première génération d’immigrés en Belgique vient en reconnaissance de leur contribution au développement de leur pays d’accueil et d’origine et de leurs efforts pour faire de la diaspora marocaine un modèle d’intégration réussie, de coexistence et de respect de l’autre.

Ces pionniers de l’immigration marocaine, a-t-il souligné, ont balisé la voie à leurs descendants pour devenir des acteurs majeurs de la société belge, et ce en leur inculquant les valeurs de travail, de dévouement et d’engagement responsable.

“On ne peut qu’exprimer notre grande fierté et notre gratitude pour les sacrifices qu’ils ont consentis afin de faire éclore des modèles de réussite exceptionnelle dans la société belge”, s’est-il félicité.

Évoquant l’épopée glorieuse de l’Indépendance, M. Ameur a indiqué que le Maroc commémore en toute grandeur et fierté l’anniversaire du 18 novembre où le Maroc a retrouvé sa souveraineté et obtenu sa libération du joug du protectorat, mais il célèbre en même temps ses réalisations grandioses.

Après l’indépendance, le Maroc “a fait des choix politiques et économiques” courageux inédits qui lui ont permis de s’ériger en tant que modèle de stabilité et en tant que hub économique régional”, a relevé M. Ameur, mettant en exergue les chantiers énormes lancés dans le Royaume et les réformes qu’il a engagées dans différents domaines sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

La Fête de l’indépendance se veut aussi une opportunité pour tous les Marocains de réaffirmer leur attachement aux constantes nationales et leur mobilisation pour la défense de l’unité du Royaume et de son intégrité territoriale, a ajouté M. Ameur.

Il a, dans ce contexte, réitéré l’indignation de tous les Marocains de Belgique suite aux actes de profanation du drapeau national lors d’une manifestation le mois dernier à Paris.

“La Communauté marocaine est fermement déterminée à défendre jusqu’au bout les valeurs sacrées et les intérêts suprêmes du Royaume”, a affirmé l’ambassadeur, relevant que le drapeau national représente un symbole fort de l’unité et de l’identité nationales et que les Marocains où qu’ils se trouvent n’accepteront jamais que leurs symboles ou leurs institutions sacrées fassent l’objet de tels actes.

A l’issue de cette cérémonie et dans un élan patriotique inégalé, l’assistance a hissé haut le drapeau en entonnant l’hymne national et les chansons puisées dans le répertoire marocain.

Les Marocains de Belgique, hommes, femmes et enfants ont ainsi interprété à l’unisson “Nidae Al Hassan”, “Laayoune Ayniya”, “Maghribouna watanouna” et d’autres chansons patriotiques dans une ambiance de fête et de communion.

Avec MAP

Voir aussi

Produits Alimentaires,OGM,ONSSA,Pastèque

Culture de Pastèque | L’ONSSA dément l’usage de semences génétiquement modifiées

Les semences végétales utilisées au Maroc dans la culture de pastèque ne sont pas génétiquement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.