Bourses universitaires : Une sortie à la hâte….

ministre Lahcen Daoudi

Le ministre Lahcen Daoudi avait annoncé au Parlement que les bourses universitaires allaient être généralisées à tous les étudiants qui en feraient la demande… Avant de démentir, assurant qu’il avait été mal compris.

Mardi 3 juin 2014, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, a bien souligné au Parlement: «Les bourses seront généralisées à partir de la prochaine rentrée universitaire». C’était lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants (comme le montre une vidéo). Ainsi, tous les étudiants à l’université qui demanderaient une bourse y auraient droit, sans exception, à partir de l’année académique 2014-2015. Le ministre a souligné que le budget affecté à cet effet allait atteindre 2 milliards de DH (cf. la même vidéo).

Qui a parlé de généralisation?

Une journée après cette annonce au parlement, le ministre de l’Enseignement supérieur revient sur ses propos et explique que ses déclarations ont été mal interprétées ou mal comprises. «Je n’ai jamais parlé de la généralisation de la bourse à tous les étudiants, au nombre de 615.000, mais uniquement aux méritants qui appartiennent aux catégories pauvres, soit 230.000 étudiants». Autrement dit, il n’y aura «pas de généralisation des bourses à l’ensemble des étudiants. Il s’agit uniquement de la satisfaction des demandes de bourses que les commissions régionales ont approuvées l’an dernier, mais qui sont restées sans suite, faute de budget». Ainsi, seuls 230.000 étudiants sur les 615.000 inscrits durant cette année universitaire 2013-2014 sont concernés.

Une bourse qui reste maigre

Donc, la bourse ne sera pas généralisée à tous les étudiants demandeurs, mais uniquement à ceux qui ont déjà formulé la demande cette année et qui n’ont pas reçu leur dû. Au total, ce sont 230.000 étudiants issus des milieux les plus défavorisés qui recevront, sur la base de critères sociaux, une bourse de la part de l’Etat pour cette année 2013-2014. Lahcen Daoudi a souligné que les étudiants qui ont postulé au cours de l’année 2013-2014 et dont le dossier a été accepté au niveau provincial, recevront un rappel. Le versement de ce rappel, qui s’élève à 1.800 dirhams par trimestre, a déjà commencé dans 23 provinces du pays.
Mais la bourse de 1.800 dirhams par trimestre, soit un montant mensuel de 700 dirhams, reste maigre. Un nombre important d’étudiants, qui n’ont pas la chance de trouver une chambre à l’université, sont donc obligés de louer ailleurs. S’ajoutent à cela d’autres dépenses: le transport, l’alimentation, etc. L’espoir reste cependant que ce montant soit revu à la hausse. Il est vrai que le budget consacré par l’Etat à ces bourses a augmenté. Il est passé de 700 millions de dirhams en 2012 à 1,4 milliard pour l’année 2013-2014, pour arriver à 2 milliards de dirhams l’année prochaine (2014-2015). Cette augmentation est rendue possible, selon le ministre, grâce aux économies faites par le gouvernement suite à la décompensation des prix des carburants.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Maroc-Bénin,Aurélien Agbenonci,Nasser Bourita

Rabat | Nasser Bourita s’entretient avec son homologue béninois

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.