Bombardements de Gaza | Au Maroc, la rue crie «Stop au massacre» !

Plus de 6.000 bombes ont été larguées sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre 2023. Une véritable boucherie qui, se poursuivant encore, provoque de profonds sentiments d’émoi et d’indignation partout au Maroc.

La Position du Maroc au sujet de la cause palestinienne est on ne peut plus claire. A plusieurs reprises, le Royaume a en effet rappelé que le dossier palestinien est traité sur un pied d’égalité avec la question de l’intégrité territoriale du Royaume. 

Un cri de colère en soutien aux Palestiniens

La position immuable de Rabat vis-à-vis de la Palestine s’est toujours traduite par des actions concrètes, notamment à travers l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif ainsi que par les efforts menés par la diplomatie marocaine pour l’instauration d’une vraie paix aux Proche-Orient. Le peuple marocain ne reste pas insensible aux souffrances endurées par le peuple palestinien qui aspire à vivre en paix dans un Etat indépendant. Portant la cause palestinienne juste et légitime dans leurs cœurs, les Marocains sont descendus massivement dans toutes les villes du Royaume pour dénoncer la barbarie israélienne dans la bande de Gaza et exprimer une nouvelle fois, leur soutien indéfectible à la population gazaouie dont les enfants meurent tous les jours depuis le 7 octobre 2023, sous les bombes et sous les balles de Tsahal.

Dimanche 15 octobre 2023, plusieurs villes marocaines étaient le théâtre de marches de protestation contre les massacres commis à Gaza par l’armée israélienne. A Rabat, la marche à laquelle ont pris part des dirigeants et membres de partis politiques marocains, a démarré tôt le matin de la place Bab El Had, vers le Parlement. La diversité des participants était frappante, avec des Marocains de tout âge, réunis par un même sentiment d’empathie envers les habitants de Gaza qui vivent un véritable calvaire. En outre, des représentants de divers courants politiques et des défenseurs des Droits de l’Homme, ont rejoint cette mobilisation en signe de soutien à cette cause juste. Pour assurer le bon déroulement et la sécurité de la marche de Rabat, les autorités locales ont mis en place une série de mesures, notamment l’interdiction de la circulation des véhicules au niveau de l’avenue Mohammed V. Parmi les personnalités ayant pris part à la marche de protestation à Rabat (15 octobre 2023), figurait l’Ambassadeur de Palestine au Maroc. Jamal Al Shobaki a souligné que le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods Acharif, a toujours fait preuve d’un engagement sincère envers le peuple palestinien dans la défense de sa cause juste. Le diplomate palestinien a également rappelé que l’engagement du Royaume en faveur de la question palestinienne s’est toujours traduit par des mesures socioéconomiques concrètes au profit du peuple palestinien. Jamal Al Shobaki a par ailleurs, dénoncé la complicité du monde occidental qui ferme les yeux sur les crimes commis par Israël, que ce soit à Gaza ou dans l’ensemble des territoires palestiniens occupés.

Israël a continué, mardi 17 octobre 2023, son offensive meurtrière sur Gaza, avec le bombardement de l’hôpital «Al Maamadani» dont il nie être l’auteur. Bilan, plus de 500 morts et des centaines de blessés (patients, médecins, enfants, femmes, vieillards). Cette attaque que le Maroc a fermement condamnée comme il l’a fait dès le premier jour de l’attaque israélienne contre la bande de Gaza, a dépassé les limites imaginables de la sauvagerie. La destruction de l’hôpital «Al Maamadani» à Gaza et les victimes qu’elle a engendrées, a poussé les Marocains à manifester une nouvelle fois leur colère. Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech… Quasiment toutes les villes du Royaume étaient concernées par cet élan de solidarité envers le peuple palestinien et sa lutte légitime contre l’occupation israélienne. Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 18 octobre 2023 à Ramallah, la ministre palestinienne de la Santé, Mai Al Kaila, a fait savoir que le nombre de martyrs à Gaza a dépassé les 3.300 Palestiniens depuis le début de l’offensive israélienne, tandis que le nombre de blessés s’élève à 13.000, selon un bilan qui reste provisoire.

Covid-19 | Israël suspend les vols internationaux

Mohcine Lourhzal

————–

Massacre à Gaza

Colère dans le monde arabe

Manifestations anti-Israël au Liban et en Egypte, le 18 octobre 2023

—————

Comme au Maroc, des milliers de personnes ont manifesté à travers le monde arabe, pour exprimer leur indignation et leur colère, face au massacre de Gaza.

Dans plusieurs pays notamment du Proche-Orient et du Maghreb, d’importantes manifestations ont eu lieu au cours des derniers jours. Spontanées et massives, ces manifestations de solidarité avec le peuple palestinien, ont dénoncé la barbarie et les crimes contre l’humanité, commis par l’armée israélienne sur des civils innocents. Les slogans des manifestants n’ont pas visé uniquement l’Etat hébreu, mais aussi ses alliés parmi les dirigeants occidentaux qui détournent le regard des atrocités commises par Israël contre le peuple palestinien, notamment à Gaza.

,

Voir aussi

Extrémisme,BCIJ,Maroc,cyberterrorisme,terrorisme

Extrémisme violent | Face à la menace terroriste, le «FBI marocain» frappe fort et vite

Malgré les efforts fournis par le Maroc pour prévenir l’extrémisme violent, les organisations terroristes notamment …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...