Afghanistan | Mur turc à la frontière iranienne

Turquie,Iran,Afghanistan

Il s’étend presque à perte de vue. A la frontière turque avec l’Iran, un mur est en cours de construction. Le but ? Empêcher l’arrivée de nouveaux migrants, principalement en provenance d’Afghanistan où les talibans ont repris le pouvoir.

Dans la région de Van située à l’Est de la Turquie, les autorités ont érigé un mur en béton de 150 kilomètres le long de la frontière avec l’Iran. Le retour au pouvoir des Taliban suscite l’inquiétude des dirigeants et de la population turque. Ces derniers craignent une nouvelle crise migratoire, dans un pays qui accueille déjà 3,7 millions de Syriens ayant fui la guerre. Quelque 500 km de frontières sépare les deux États traversés par des milliers de migrants, principalement afghans, en route vers l’Europe. Depuis, le 15 août, les autorités turques craignent une augmentation des arrivées. Le pays accueille déjà 3,7 millions de Syriens ayant fui la guerre. 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé que son pays empêchera totalement l’entrée et la sortie de terroristes sur ses territoires, grâce à des murs construits sur les frontières avec l’Iran. Le président Erdogan s’exprimait à l’occasion d’un entretien téléphonique, avec son ministre de la Défense Hulusi Akar qui effectue une visite en compagnie d’officiers de l’armée sur les frontières avec l’Iran.

Erdogan a souligné l’importance de ces murs, précisant qu’ils constituent les murs de la sûreté pour la Turquie. Il a loué le rôle de l’armée dans la protection des frontières. Il a également apprécié la mission des unités turques déployées sur les frontières turco-iraniennes, dans la sécurisation et la stabilité de la région.

P. Zehr

Voir aussi

Europe,pétrole

Europe | Le pétrole en hausse

Les cours du pétrole progressaient lundi lors des échanges européens, dans un contexte de forte …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.