Flash Infos

Guterres présente son briefing sur le Sahara : En voici le contenu qui fait jaser l’Algérie et le Polisario

Guterres présente son briefing sur le Sahara : En voici le contenu qui fait jaser l’Algérie et le Polisario

Même en ces temps de pandémie liée au nouveau Coronavirus (Covid-19), certains dossiers ne peuvent sous aucun prétexte, être reportés. 

L’agenda du Conseil de sécurité prévoyait un briefing du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au sujet de l’évolution de la situation au Sahara. C’est chose faite, puisque le briefing en question a bien eu lieu jeudi 9 avril 2020, par visioconférence, au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York.

Tenue sous la présidence de la République dominicaine qui assure la présidence du Conseil de sécurité depuis le 1er avril 2020, cette session qui sera suivie fin avril, par l’adoption d’une nouvelle résolution sur le Sahara, a été l’occasion pour le Conseil de sécurité de l’ONU de réitérer les paramètres qu’il avait clairement définis dans ses précédentes résolutions (2414, 2440, 2468, et 2494) au sujet du Sahara, dans le but de parvenir à une solution définitive à ce différend.

Les incontournables négociations de Genève

Guterres présente son briefing sur le Sahara : En voici le contenu qui fait jaser l’Algérie et le Polisario

Ainsi, les membres du Conseil de sécurité ont considéré qu’il n’y a pas d’alternative au processus des Tables rondes qui a réuni sous l’égide des Nations Unies et la présidence de l’ancien envoyé personnel du SG de l’ONU, l’allemand Horst Köhler, à Genève, en décembre 2018 et mars 2019, les partie concernés par ce dossier à savoir: Le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le Polisario. A l’issue de ces deux rencontre qui se sont déroulés au Palais des Nations à Genève, il a été convenu de maintenir ces réunions, de façon régulier et selon le même format. Cet élan n’a pas pu se poursuivre comme le voulait le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. En mai 2019, son envoyé personnel au Sahara, a annoncé qu’il démissionnait de son poste, «pour raison de santé».

En attendant l’annonce du successeur de Horst Köhler

Guterres présente son briefing sur le Sahara : En voici le contenu qui fait jaser l’Algérie et le Polisario

Dans l’attente de la nomination d’un successeur à Horst Köhler, les membres du Conseil de sécurité ont insisté sur le fait que la solution politique au dossier du Sahara ne peut être que réaliste, durable, et basée sur le compromis. Le tout, sur la base des paramètres déjà définis dans les dernières résolutions du Conseil de sécurité. Lesquelles renvoient toutes vers l’Initiative marocaine d’Autonomie, dont le caractère sérieux et crédible a été réaffirmé à plusieurs reprises par le Conseil de sécurité et les pays qui le composent, depuis 2007, date à laquelle l’initiative d’autonomie au Sahara a été annoncée pour la première fois par le Maroc. Elle a depuis, suscité un soutien international de la part des plus grandes puissances mondiales. L’agitation de l’Algérie et des ennemis du Royaume au sujet de la désignation d’un nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU au Sahara, s’est manifestée par un déluge de dépêches de l’agence de presse officielle de l’Algérie et ses relais nationaux et polisariens. Ces basses manœuvres tomberont à l’eau, tout comme les précédentes.

La dynamique d’ouverture des consulats africains se poursuit au Sahara

Guterres présente son briefing sur le Sahara : En voici le contenu qui fait jaser l’Algérie et le Polisario

S’agissant de l’ouverture de représentations diplomatiques de pays africains au Sahara (Dakhla et Laâyoune), le Conseil de sécurité n’a donné aucun crédit aux gesticulations du Polisario et de l’Algérie à ce sujet. Le CS de l’ONU a ainsi considéré qu’il s’agit d’actes de souveraineté conformes au droit international et relevant strictement du cadre des relations bilatérales entre le Maroc et ses partenaires africains. Pour rappel, l’Algérie, acculée par ses échecs diplomatiques répétitifs, a été le seul membre parmi les 193 Etats que compte l’ONU, à réagir à l’ouverture du Consulat général de l’Union des Comores à Laâyoune, avec un communiqué suivi du rappel de l’ambassadeur algérien à Abidjan. Il y a lieu de préciser qu’en plus des dix pays d’Afrique qui ont ouvert des Consulats généraux dans les régions du Sud du Maroc, des pays d’autres régions du monde ont annoncé leur intention d’ouvrir prochainement des postes consulaires dans la région.

L’Algérie mise face à ses contradictions

Dans une déclaration au Reporter, l’expert au Centre d’études pour l’Afrique et le Moyen-Orient, Moussaoui Ajlaoui, affirme que «le briefing du Secrétaire général des Nations-Unies au sujet du dossier du Sahara témoigne une nouvelle fois que l’option privilégiée par l’ONU est le règlement des conflits par la voie pacifique». S’agissant de l’ouverture, par des pays africains, de représentations diplomatiques dans les villes de Laâyoune et Dakhla, Ajlaoui indique que cet engouement pour le Sahara irrite le duo Algérie-Polisario. «De plus en plus de pays réalisent que la position du Maroc dans le dossier du Sahara est juste. De ce fait, on peut s’attendre à davantage de soutien à  la cause marocaine de la part de la communauté internationale», ajoute-t-il, estimant que le régime algérien ferait doit balayer devant sa porte, avant de faire la leçon aux autres.

Les gesticulations des ennemis du Maroc et de son intégrité territoriale, viennent confirmer, une fois de plus, son statut de partie principale au différend régional sur le Sahara, contrairement à ce que le régime algérien a toujours tenté de faire croire.

LR

Voir aussi

Pour le Maroc, le Sahel, c’est davantage qu’une zone de voisinage géographique

Pour le Maroc, le Sahel, c’est davantage qu’une zone de voisinage géographique

Pour le Maroc, le Sahel, c’est davantage qu’une zone de voisinage géographique. C’est une zone …

Un commentaire

  1. A leurs places le peuple algérien j’ai honte d’avoir un régime de la honte qui a vendu son àme on devenant une comédie devant la planète qu’elle honte pour un régime làche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.