lundi 21 mai 2018
Flash Infos

Les Algériens voient ailleurs…

Détresse des émigrés clandestins algériens détenus en Europe et abandonnés par leur pays

Le désir d’émigrer atteint des proportions alarmantes en Algérie aussi et n’exclut plus aucune tranche d’âge.  

Un tiers d’Algériens souhaite ainsi quitter le pays et s’installer en Europe, d’après les résultats du sondage réalisé par l’Institut américain Gallup qui s’est également intéressé à la situation qui prévaut dans ce pays. Ce dernier connaît la pire crise économique de son histoire. Contrairement au Maroc, la volonté de partir n’est pas seulement le propre d’une jeunesse en quête de nouvelles opportunités, mais concerne toutes les tranches d’âges, sans exception. 

Au bord de l’explosion sociale

Ainsi, comme relevé par l’Institut américain basé à Washington dans son sondage, un tiers de la population dit ne plus vouloir vivre sur le territoire algérien. En cause, les inégalités flagrantes des chances, conjuguées à la crise économique qui étouffe le pays. Les personnes sondées soulignent que leur situation ne s’est guère améliorée, malgré le fait que le pays a connu par le passé des années fastes grâce aux recettes pétrolières dont les retombées ne se sont jamais répercutées sur le citoyen lambda. Actuellement, celui-ci continue de croupir sous le chômage et la pauvreté, au moment où les dignitaires du pouvoir militaire en Algérie vivent dans leurs tours d’ivoire et font main basse sur l’économie du Pays du million de martyrs, sans aucune considération pour la population aux revendications de plus en plus pressantes. Le désarroi de cette dernière se vérifie d’un simple clic. En effet, sur les réseaux sociaux, des pages Facebook sont créées, appelant les Algériens à quitter leur pays le plus vite possible, au lieu de demeurer dans l’exclusion sociale, face au désintérêt d’une poignée de responsables déconnectés de la réalité, laquelle fait que le petit peuple se meurt à petit feu.

Les résultats du sondage réalisé par l’Institut Gallup rejoignent ceux des Organisations non gouvernementales (ONG) occidentales et des organismes algériens de la société civile. Tous constatent que  l’Algérie est au bord de l’explosion sociale et que le désespoir des Algériens a atteint son paroxysme. Cette situation est accentuée par un président, Bouteflika, dont l’invalidité n’est plus un secret pour personne et des ministres fonctionnaires prêts à sacrifier l’avenir de tout un peuple pour servir et préserver leurs affaires et leurs avantages. Ce qui ne fait que renforcer le sentiment d’aigreur que ressent la majorité des Algériens.

6.300 clandestins algériens en moins d’un an

En 2017, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), a réalisé une étude dans laquelle il a relevé qu’en moins de 12 mois, plus de 6.300 Algériens sont arrivés illégalement en Europe par  la Méditerranée, faisant de l’Algérie l’une des principales nationalités d’arrivants dans le Vieux continent. La même étude a rappelé que l’Algérie, qui a longtemps profité des hydrocarbures, a subi de plein fouet la chute des prix du pétrole enregistrée depuis 2014. Cette situation constitue, selon nombre d’observateurs algériens basés à l’étranger, une preuve de plus que l’Etat a accaparé les gains faramineux de la vente de l’or noir au profit du cercle hermétique des dirigeants algériens, composé de hauts gradés de l’armée, auxquels il est reproché d’avoir mis le pays et la population sous leurs bottes des décennies durant.

Certes, la situation sociale au Maroc n’est pas irréprochable. Cependant, le Royaume tente, en usant des moyens dont il dispose, de répondre aux revendications de la population. Chez le voisin de l’est, le désespoir ne touche pas que les jeunes, mais est ressenti par presque toute la population et cela est dû au pillage des ressources naturelles de l’Algérie par la minorité qui a confisqué le pouvoir depuis l’Indépendance du pays.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Sécurité au travail : Le Maroc adopte une nouvelle norme

Le Maroc a adopté la nouvelle norme internationale “ISO 45001” relative au management de la …

Un commentaire

  1. Et vous pensez sérieusement qu’il y a des crétins qui vont croire à cette propagande du makhzen ? Allons donc! C’est bien plus de 500 000 travailleurs clandestins marocains qui sont en Algérie pas l’inverse. On va vous les renvoyer dare dare un de ces 4 matins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.