lundi 16 décembre 2019

Initiative : Jossour fait fleurir la médina de Rabat

Initiative : Jossour fait fleurir la médina de Rabat

A l’occasion du 44ème anniversaire de la Marche Verte et dans le cadre du projet «Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles» porté par l’association Jossour Forum des Femmes Marocaines en partenariat avec ONU femmes Maroc (Organisation des Nations Unies) les ateliers «Fleurir Ma Médina» ont été lancés le mercredi 6 novembre 2019. 

Les ateliers «Fleurir Ma Médina» sont des ateliers pratiques qui contribuent à améliorer l’accès des femmes et des filles aux espaces publics et aux ruelles de l’ancienne ville de Rabat en les décorant et en les épanouissant avec la participation de femmes, de filles et d’hommes du quartier. Cette initiative prend en compte le principe de développement durable dans la planification, la sélection des supports de réalisation et l’approche genre.

L’association vise à travers son projet à améliorer l’accès des femmes et des filles à l’espace public dans l’ancienne Médina de Rabat en assurant par cet action une implication de tous pour garantir des espaces publics accessibles à tous et sûrs. L’association a choisi de travailler sur l’espace public de l’ancienne Médina de Rabat, classé patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012,dans la ville de Rabat, en continuité d’un projet initié depuis 2017, avec l’autorité locale, nommé «Fleurir Ma médina». Ce dernier a été présenté à la COP22 à Marrakech, ainsi qu’au 8ème  Forum International des villes africaines «Africité». Après ce projet, le quartier a connu beaucoup de visiteurs, hommes et femmes qui se sentaient plus en sécurité et qui cherchaient à découvrir le patrimoine géométrique. Jossour FFM a reçu beaucoup de demandes pour créer un environnement similaire dans d’autres ruelles. 

Cette année, Jossour FFM a lancé la 3ème  édition des ateliers dans sa nouvelle et unique apparence, qui a été accompagnée d’une série d’activités qui traiteront de la situation des femmes et des filles dans l’ancienne ville de Rabat et qui a connu la participation, en plus de la population, de plus de 40 jeunes hommes et femmes de différentes villes et régions du Maroc.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Un architecte espagnol s’intéresse à la tour Mohammed VI

Un architecte espagnol s’intéresse à la tour Mohammed VI

La tour Mohammed VI, dont le lancement officiel des travaux a été donné par le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.