lundi 18 décembre 2017

Palestine : Le mirage des deux Etats

Esplanade des mosquees 2015 afp

Le Premier ministre israélien s’est dit «prêt à reprendre immédiatement des négociations de paix directes, sans aucune condition préalable».
«Malheureusement, le président palestinien Mahmoud Abbas n’est pas disposé à le faire, j’espère qu’il va changer d’avis», a-t-il ajouté.
Le processus de paix est totalement gelé depuis l’échec d’une médiation américaine en avril 2014.

«Je reste attaché à la vision de deux Etats pour deux peuples», a assuré M. Netanyahu, évoquant «un Etat palestinien démilitarisé (qui) reconnaîtrait un Etat juif».
La solution à deux Etats, prônée par la communauté internationale, apparaît de plus en plus inatteignable, compte tenu de l’impasse diplomatique dans laquelle se trouve le conflit israélo-palestinien et de la situation sur le terrain. M. Netanyahu a aussi demandé à M. Abbas «d’arrêter de répandre des mensonges sur les intentions d’Israël» à propos de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, théâtre d’affrontements récents.
«Israël s’est pleinement engagé à respecter le statu quo (…). Israël respectera toujours les lieux saints de tous», a-t-il affirmé.
Il reste donc dans sa logique, malgré les derniers événements qui contredisent assez largement son analyse.

Patrice Zehr

Voir aussi

Syrie : Prise de Deir Ezzor

L’armée syrienne a repris le contrôle total de la ville orientale de Deir Ezzor, dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.