Palestine : Le mirage des deux Etats

Esplanade des mosquees 2015 afp

Le Premier ministre israélien s’est dit «prêt à reprendre immédiatement des négociations de paix directes, sans aucune condition préalable».
«Malheureusement, le président palestinien Mahmoud Abbas n’est pas disposé à le faire, j’espère qu’il va changer d’avis», a-t-il ajouté.
Le processus de paix est totalement gelé depuis l’échec d’une médiation américaine en avril 2014.

«Je reste attaché à la vision de deux Etats pour deux peuples», a assuré M. Netanyahu, évoquant «un Etat palestinien démilitarisé (qui) reconnaîtrait un Etat juif».
La solution à deux Etats, prônée par la communauté internationale, apparaît de plus en plus inatteignable, compte tenu de l’impasse diplomatique dans laquelle se trouve le conflit israélo-palestinien et de la situation sur le terrain. M. Netanyahu a aussi demandé à M. Abbas «d’arrêter de répandre des mensonges sur les intentions d’Israël» à propos de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, théâtre d’affrontements récents.
«Israël s’est pleinement engagé à respecter le statu quo (…). Israël respectera toujours les lieux saints de tous», a-t-il affirmé.
Il reste donc dans sa logique, malgré les derniers événements qui contredisent assez largement son analyse.

Patrice Zehr

Voir aussi

Joe Biden dévoile un plan de relance

Etats-Unis | Joe Biden dévoile un plan de relance de 1900 milliards de dollars

Joe Biden présente jeudi 14 janvier soir un nouveau plan de relance d’urgence de 1 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.